Lycée Malick Sall de Louga : la Terminale L2 B remporte la compétition ’’Kaay débattre’’
APS
SENEGAL-EDUCATION

Lycée Malick Sall de Louga : la Terminale L2 B remporte la compétition ’’Kaay débattre’’

Louga 30 avr (APS) - La classe de Terminale L2 B du lycée Malick Sall de Louga (Nord) a remporté la compétition dénommée ’’Kaay débattre’’ (viens débattre en wolof) lors de la finale qui l’a opposée à la classe de Terminale L1, a constaté l’APS.

 
Organisée mardi dans la cour du lycée, la finale mettant aux prises deux classes de série littéraire s’est déroulée dans une ambiance festive avec des élèves regroupés en deux camps de supporters.
 
Vêtus de tee-shirts roses pour l’équipe gagnante et de tee-shirts mauves pour celle vaincue, les deux groupes étaient invités à débattre sur la question de la ’’volonté divine’’ et/ou de la ’’motivation de l’Homme’’ dans la détermination de l’avenir de chaque individu.
 
’’Tout émanerait de la volonté divine et l’avenir est loin d’être une page blanche, mais une page remplie par Dieu’’, a défendu l’équipe de la terminale L2. 
 
Pendant les cinq minutes de temps imparti pour défendre leur théorie, l’équipe a tenté de défendre cette position devant les membres du jury constitué du corps professoral. 
 
Ainsi pour ces élèves, ’’ affirmer que l’avenir est une page blanche, c’est nager contre la volonté divine’’.
 
Pour les encourager, leurs nombreux supporters ont salué leurs arguments par des applaudissements nourris. 
 
Lors de son passage devant le jury, l’équipe adverse a soutenu que ’’l’avenir est une page blanche sur laquelle rien n’est écrit’’, donnant à chaque individu ’’la latitude de la remplir soi-même’’. 
 
Des versets coraniques seront même cités pour étayer leur théorie et défendre leurs idées. 
 
’’La réussite n’est pas déterminée par le destin, mais au contraire, c’est à l’être de façonner sa vie future’’, ont-ils avancé dans leur théorie. 
 
C’est avec éloquence que les deux équipes ont défendu leurs arguments pendant plus d’une demi-heure, au plus grand bonheur de leurs professeurs.
 
Le jury a reconnu la ’’perspicacité’’ des deux équipes arrivées à ’’égalité’’. Il a fallu introduire le critère de ’’l’équipe qui a moins hésité lors des débats pour les départager’’.
 
A la fin de la compétition une équipe type de six personnes a été choisie parmi les deux équipes pour représenter la commune de Louga aux différentes compétitions au niveau national.
 
Les élèves El Hadji Abdoul Aziz Diop et Sokhna Bâ ont été désignés meilleurs débatteurs de la compétition.
 

SK/ADL/MD