Louga : cinq écoles ciblées par un nouveau projet de la COSYDEP
APS
SENEGAL-EDUCATION

Louga : cinq écoles ciblées par un nouveau projet de la COSYDEP

Louga, 4 mars (APS) - Cinq écoles de la région de Louga vont bénéficier du nouveau projet Gouvernance et monitoring des services publics de l’éducation (GMPE) mis en place par la Coalition pour la synergie et la défense des intérêts de l’école publique (COSYDEP), a déclaré, samedi, sa coordinatrice régionale, Marthe Khady Diallo.
 
Intervenant devant la presse à l’issue de la conférence de partage des principaux résultats du rapport alternatif de suivi citoyen, elle a indiqué que "ce nouveau programme a pour objectif de mettre en place un dispositif de suivi citoyen de la politique éducative de l’Etat". 
 
Mme Diallo a signalé que deux établissements situés en milieu rural et trois autres de la ville de Louga ont été choisis. "La COSYDEP a fait une enquête après les assises de l’éducation pour évaluer l’état d’avancement des recommandations et voir là où il y a des faiblesses pour les corriger", a-t-elle rappelé.
 
L’objectif, a-t-elle précisé, est "d’accompagner ces écoles par la formation des ressources humaines, la reddition des comptes et la bonne gouvernance pour voir si les fonds injectés par l’Etat et les partenaires sont utilisés à bon escient". 
 
Insistant sur le rôle de la société civile pour une école publique de qualité, la coordinatrice de la COSYDEP a affirmé que "le processus de changement ne se fait pas du jour au lendemain mais prend du temps pour être une réalité". 
 
L’inspecteur de l’éducation et de la formation chargé du cycle fondamental à l’Inspection d’académie de Louga, Sacoura Guèye a salué l’importance du partenariat avec la société civile. Il a salué les initiatives de la COSYDEP qui a initié plusieurs activités après les assises nationales de l’éducation pour une mise en œuvre des recommandations qui en sont issues. 
 
Cette rencontre permet "aux acteurs du système éducatif de partager sur les enjeux notamment la stabilité et la prise de conscience sur les véritables préoccupations de l’école".

AMD/ASB