Louga : 13.864 candidats attendus aux épreuves du CFEE (IA)
APS
SENEGAL-EDUCATION-EXAMEN

Louga : 13.864 candidats attendus aux épreuves du CFEE (IA)

Louga, 2 juil (APS) - Au total, 13864 élèves, dans la région de Louga, vont se présenter à l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) et de l’entrée en sixième prévu mardi et mercredi, a appris, vendredi, l’APS de l’Inspection d’académie.
 
Le département de Louga va présenter 6476 candidats et les départements de Linguère et Kébémer respectivement 3485 et 3903. Ils seront répartis dans 81 centres d’examen dont 22 à Kébémer, 23 à Linguère et 36 à Louga.
 
Parmi les élèves inscrits au niveau de la région pour passer les épreuves du CFEE, on note 7982 candidatures féminines, soit 57,57% de l’effectif total. Les candidatures ont connu une hausse de 161 candidats par rapport à l’année dernière.
 
La région de Louga a obtenu l’année dernière un taux de réussite de 72,15%.
 
Concernant les épreuves du Brevet de fin d’études élémentaires(BFEM) qui vont se tenir le 9 août, ce sont 7840 candidats qui vont se présenter dont 4471 filles, soit 57,03% de l’effectif. 
 
Ils vont composer dans 59 centres d’examen, 26 à Louga, 14 et 19 respectivement à Kébémer et Linguère.
 
A l’examen du BFEM de 2020, la région avait enregistré un taux de réussite de 77,38% dépassant le taux national (73%).
 
S’agissant du baccalauréat général, l’Inspection d’académie de Louga avait enregistré 6588 candidatures dont 3604 féminines soit 54,71%. Parmi cet effectif, seuls 14,15% (932) vont passer le Bac scientifique, contre 85,85% (5656) pour le Bac littéraire.
 
Les épreuves vont démarrer le 29 juillet. Les candidats seront répartis dans 27 centres d’examen et dans 23 jurys au niveau de la région. 
 
En 2020, la région avait obtenu un taux de réussite de 52,70%, soit un bond de 13.10% comparé à 2019 (39,6%). Ce pourcentage noté l’année dernière, place l’académie de Louga troisième derrière celles de Matam et Dakar.
 
L’inspectrice d’académie de Louga, Penda Bâ Wone a promis que toutes les mesures sécuritaires, sanitaires et pédagogiques seront mises en place pour le bon déroulement des examens.
 
Elle a averti que pour les épreuves du baccalauréat de cette année, tout candidat surpris en possession d’un téléphone portable passera au conseil de discipline de l’université. 
 
"C’est l’innovation de cette année et nous invitons les élèves et les parents à veiller au respect de cette mesure’’, a-t-elle dit, demandant à tous les acteurs du système de l’éducation à se mobiliser pour accompagner le processus d’organisation des examens pour une réussite.

SK/ASB/AKS