Le PRECIMOL 2021 est une grande satisfaction, selon son initiateur
APS
SENEGAL-JEUNESSE

Le PRECIMOL 2021 est une grande satisfaction, selon son initiateur

Louga, 29 août (APS) - Le Projet d’éducation à la citoyenneté mondiale solidaire de Louga (PRECIMOL), clôturé samedi, constitue une grande satisfaction en terme de réceptivité et d’engagement de la part des jeunes, a affirmé son initiateur, Babacar Sarr.
 
‘’Nous venons de clôturer le +do it+ 2021, qui est une immersion des jeunes, organisée au terme d’une année de formation à travers le PRECIMOL, autour de plusieurs thématiques : intégration, gouvernance, droits humains, égalité, genre et interculturalité’’, a dit son initiateur, Babacar Sarr, lors de la cérémonie de clôture.
 
Il déclare que l’immersion a été organisée sur des sites, comme celui du Projet maraîcher de Louga (Promalo) et de Handicap Form Educ. "Ils [les jeunes] s’essaient aussi à la transformation de déchets plastiques, et au village artisanal, ils font les différents métiers. Ils reboisent et désherbent et travaillent aussi aux postes de santé dans des campagnes de sensibilisation", a-t-il expliqué.
 
Selon lui, l’impact du projet est ‘’de contribuer à l’émergence d’une jeunesse citoyenne patriotique mais éduquée. Nous parlons de citoyenneté et excellence et si nous n’avons pas les deux, le programme aura échoué’’.
 
Rappelant que ‘’le changement des peuples se fait sur des siècles’’, il a suggéré de ‘’semer les bonnes graines sans se décourager et sans attendre le résultat demain’’. Il exhorte à ‘’apprendre’’ aux jeunes à ‘’être des leaders sans complexe tout en préservant nos valeurs’’. ‘’Nous leur apprenons la solidarité, à vivre ensemble, et la tolérance’’, a-t-il signalé.
 
‘’Nous cherchons à inculquer cela aux jeunes et c’est la voie royale. L’école de la vie, elle s’apprend à travers de pareils programmes. Si nous n’aidons pas les jeunes, ils vont consommer tout ce qu’ils verront’’, a-t-il averti.
 
Cette année, le PRECIMOL n’a réuni que 55 jeunes à cause du Covid-19, alors que d’habitude le projet rassemblait deux groupes à Louga et deux autres groupes à Bruxelles (Belgique) où les mêmes thématiques sont débattues.
 
Mais, en comparaison avec les précédentes éditions, celle de cette année est considérée comme étant la meilleure, d’abord au plan des résultats des examens, mais aussi de la réceptivité et de l’intérêt que les jeunes accordent au PRECOMOL, souligne son initiateur.
 
"Cette année, nous avons eu un taux de réussite de 82 % au Bac, et 100% au BFEM avec une mention bien et 5 mentions AB, et deux premiers dans deux centres", s’est réjoui Babacar Sarr.
 
 "Nous avons dit citoyenneté et excellence et c’est important de cultiver les deux", a-t-il insisté, saluant l’aide des autorités administratives et académiques dans le déroulement du projet.
 
En octobre se tiendront les rencontres de capitalisation, et en novembre, le PRECIMOL procédera au recrutement de 40 jeunes et de 15 volontaires qui vont participer à l’édition de 2022. 
 
Les critères de sélection retenus sont : la bonne note à l’école, la connaissance du Precimol, une bonne culture générale. 
 
Le PRECIMOL, qui a démarré en 2017 à Louga, a formé, à ce jour, près de 700 jeunes.

SK/ASG