Le Grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant vise à
APS
SENEGAL-EDUCATION-DISTINCTION

Le Grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant vise à "remobiliser et à sublimer’’ (Macky Sall)

Dakar, 28 déc (APS) - Le Grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant est "une réponse pertinente à l’impératif de remobiliser et de sublimer’’ l’enseignant, considéré comme un élément déterminant dans la construction d’un système éducatif performant, a soutenu mercredi Macky Sall, lors de la cérémonie de remise de cette récompense.

"L’instauration de ce prix est une réponse pertinente à l’impératif de remobiliser et de sublimer l’enseignant, élément déterminant dans la construction d’un système éducatif performant", a-t-il souligné.
 
"Cette distinction vient bonifier toutes les initiatives majeures que j’ai engagées pour fonder une école de qualité, d’équité et d’égalité, une école apte à garantir à chaque enfant, quelles que soient ses origines sociales, la chance de réaliser ses rêves", a ajouté Macky Sall.
 
Assane Ndiaye, professeur de lettres au lycée Mbacké 2, a été désigné mercredi lauréat du Grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant. Il a reçu, en plus d’une médaille et d’un diplôme, la somme de 10 millions portée ’’séance tenante’’ à 20 millions de francs CFA par le président de la République.
 
Serigne Khalifa Ababacar Wade remporte lui le prix d’encouragement doté d’une attestation et de 4 millions de francs CFA.
 
Le chef de l’Etat a également décidé de "récompenser la combativité" du troisième nominé, Abdoulaye Mbow, en situation de handicap et enseignant au département élémentaire du Centre Talibou Dabo avec une somme de trois millions de francs CFA.
 
"Au-delà de nos réalisations en matière d’infrastructures, d’équipements et de matériel pédagogique, c’est la qualité de l’enseignant qui fera toujours la différence", a fait valoir le président Sall. 
 
Selon lui, "agir sur l’enfant, une matière vivante, nécessite un sens élevé de responsabilités, un comportement irréprochable". 
 
Aussi ce prix se présente-t-il comme une innovation majeure dans le secteur de l’éducation" soutient le président de la République, selon qui cette initiative est destinée à fêter "chaque année un enseignant qui s’est investi de manière exceptionnelle pour la cause de l’éducation, afin d’offrir à la nation et en particulier à ses élèves son exemplarité, sa conscience professionnelle et son humanisme". 
 
"L’enseignant, c’est la clé de voûte de notre système éducatif", a-t-il rappelé, avant d’ajouter que "cette distinction est une manière de témoigner notre reconnaissance aux enseignants et de rendre hommage aux enseignants d’exception".
 
"Le gouvernement a de l’ambition pour les enseignants. Il nous reste beaucoup à faire mais nous souhaitons que nous puissions travailler dans la confiance et la responsabilité par rapport aux délais", a-t-il conclu.
 
SKS/BK