Démarrage effectif des cours dans plusieurs établissements de Kaffrine
APS
SENEGAL-EDUCATION-RENTREE

Démarrage effectif des cours dans plusieurs établissements de Kaffrine

Kaffrine, 3 oct (APS) - Les enseignements et apprentissages ont effectivement démarré ce jeudi, premier jour de la rentrée scolaire, dans plusieurs établissements des départements de Kaffrine et Malem Hodar, a constaté l’APS.

"Tous nos efforts faits dans la synergie de tous les acteurs ont permis aujourd’hui de concrétiser le concept +Ubi tey jang tey+. À Malem Hodar, nous avons constaté que les équipes pédagogiques et l’écrasante majorité des élèves sont sur place et les cours se déroulent normalement", a souligné l’inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) Yaya Samb.
 
Il s’adressait à des journalistes, lors de la tournée traditionnelle visant à s’enquérir de la situation des établissements et constater l’effectivité de la rentrée des classes.
 
"Au niveau du département de Malem Hodar, nous avons bien respecté le concept +ubi tey jang tey+. Nos efforts n’ont pas été vains car nous avons matérialisé le concept +ubi tey jang tey+", a insisté l’IEF. 
 
Les enseignements-apprentissages "ont effectivement démarré au niveau du lycée de Malem et dans différents établissements" de ce département, a-t-il noté en présence de plusieurs autorités administratives du département de Malem Hodar.
 
Yaya Samb a fait remarquer que dans le département de Malem Hodar, un seul établissement, à savoir le CEM de Diahéne (commune de Sagna) se trouve affecté par les pluies qui ont détérioré ses abris provisoires.

Il a reconnu que cette situation pose "un problème par rapport au démarrage des cours" dans ce CEM. 
 
 À Kaffrine, la rentrée des classes "est partiellement effective dans les cinq écoles" visitées dans le cadre de la tournée de la rentrée, a signalé l’IEF, Doudou Fofana.
 
"Nous avons noté la présence des élèves et la présence massive des enseignants. Dans les écoles visitées, nous avons constaté de visu que les élèves sont dans les classes et les exercices de révision commencent à se faire", a relevé l’inspecteur de l’éducation et de la formation de Kaffrine.
 
Il a toutefois déploré qu’au niveau du CEM Kaffrine 2, "il y a un problème de libération de salles de classe". 
 
"Il y a un projet qui a eu à construire six classes et l’école a eu à enlever les abris provisoires’’, mais ces classes "n’ont pas encore été réceptionnées", alors que dans cet établissement, "les emplois du temps sont déjà disponibles", a fait savoir M. Fofana.
 
Pour l’adjoint au préfet de Kaffrine, Abdou Salam Guèye "la commune de Kaffrine est un cas particulier où pendant l’hivernage des cas d’inondations ont été" enregistrés. 
 
"Certains établissements de Kaffrine n’étaient pas épargnés par ces inondations. Certaines écoles que nous avons visitées sont dans une situation délicate", a-t-il déploré, assurant de la volonté des autorités éducatives de trouver une solution à cette situation "le plus rapidement possible". 
 
 

MNF/BK