Le CHEDS mise sur des experts civils et militaires pour la formation de ses auditeurs
APS
SENEGAL-SECURITE

Le CHEDS mise sur des experts civils et militaires pour la formation de ses auditeurs

Dakar, 8 jan (APS) - Le Centre des hautes études de défense et de sécurité (CHEDS) de Dakar compte entretenir ses auditeurs pendant cinq mois de questions relevant de la sécurité nationale par des experts de haut niveau, civils et militaires, a annoncé mardi, son directeur général, le général de brigade, Paul Ndiaye.
 
"Pendant cinq mois, des experts de haut niveau, civils et militaires, vous entretiendront de questions relevant de la sécurité nationale, dans le cadre des cours magistraux et de travaux en comité", a-t-il dit lors du cours inaugural de la session 2019 de la formation en sécurité nationale du CHEDS. 
 
"La formation que vous allez suivre, devrait aider à mettre progressivement à la disposition de l’Etat (..), ainsi que des forces de défense et de sécurité, ayant les compétences indispensables pour concevoir et mettre en œuvre, au niveau stratégique, une vision intégrée de la sécurité nationale, au service du développement et de la paix", a-t-il indiqué. 
 
Selon lui, les interventions des experts de haut niveau "vont permettre aux auditeurs du CHEDS d’appréhender les problématiques de sécurité actuelles avec un regard nouveau dépassant le seul cadre théorique".
 
Il est prévu, a ajouté le général Ndiaye, "des visites régulières sur le terrain qui vous feront connaître davantage l’organisation, les moyens et principales préoccupations des acteurs majeures de la sécurité intérieure et extérieure de notre pays". 
 
Le cours inaugural qui porte sur "Les politiques publiques de sécurité : de la mise sur agenda à la formulation des réponses à la criminalité", consacrera le lancement officiel de la formation des auditeurs, a-t-il déclaré.
 
"L’actualité et la pertinence de ce thème sont confortées par le questionnement quasi-permanent des politiques publiques de sécurité dans le monde, en particulier dans les pays démocratiques, du fait de l’évolution rapide, complexe et imprévisible de la criminalité", a-t-il fait observer. 
 
Le directeur général du CHEDS a assuré que ce cours inaugural apportera aux auditeurs "un éclairage nouveau sur des aspects essentiels de la conception et de la mise en œuvre des politiques publiques de sécurité dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la criminalité".


DS/ASB/OID