L’Université de Thiès célèbre la première promotion de l’UFR sciences
APS
SENEGAL-FORMATION

L’Université de Thiès célèbre la première promotion de l’UFR sciences



Thiès, 7 juil (APS) - L’Unité de formation et de recherche (UFR) Sciences et technologies (SET) de l’université de Thiès a célébré vendredi la fin de formation des 62 étudiants de sa première promotion en mathématiques, informatique et sciences expérimentales.


’’Ce sont nos promotions de master qui sont sorties. Les récipiendaires sont au nombre de 62’’, a indiqué Cheikh Sarr, directeur de l’UFR sciences et technologies de l’université de Thiès, lors de la cérémonie de graduation de la première promotion.


L’UFR compte actuellement trois départements (mathématiques, informatique et sciences expérimentales).


’’Il y a deux promotions dans chaque discipline. Aujourd’hui, c’était l’occasion de les féliciter, de les célébrer et par-delà de ça l’université également’’, a dit Cheikh Sarr.


‘’Nos masters sont vraiment orientés vers le [secteur] professionnel. Nos étudiants font des stages ou un mémoire de fin d’études à l’intérieur d’une entreprise’’, ce qui permet de ‘’les insérer’’ dans le marché du travail, a relevé M. Sarr.


’’Certains [étudiants] ont déjà intégré le marché de l’emploi’’, a affirmé le directeur de l’Unité de formation et de recherche sciences et technologies de l’université de Thiès.


Cheikh Sarr a indiqué que son département ‘’a aussi des modules en création d’entreprises’’ et il y a un incubateur qui ’’va être bientôt installé à l’université pour les étudiants qui ont des projets’’.


Il s’est réjoui du fait qu’il y a de plus en plus de bacheliers scientifiques, plaidant en même temps pour ’’une discrimination positive pour les sciences’’.


’’Cette année, on a eu 18% de bacheliers scientifiques. On voit que de plus en plus ça se résorbe, mais nous on joue notre partition dans ce domaine-là en les formant bien’’, a soutenu M. Sarr.


’’Maintenant, a-t-il poursuivi, il faudrait que la politique de l’Etat au niveau de l’élémentaire fasse une discrimination positive pour les sciences. C’est vraiment le meilleur moyen pour les filières scientifiques’’.


FD/OID/ASG