Le directeur de L’EISMV invite à réfléchir sur les problèmes du pastoralisme
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FORMATION

Le directeur de L’EISMV invite à réfléchir sur les problèmes du pastoralisme

Dakar, 1er mars (APS) – Le directeur général de l’Ecole Inter-Etats des sciences et médecine vétérinaires de Dakar (EISMV), Yalacet Kaboret, a invité vendredi à une réflexion sur les problèmes du pastoralisme dans la zone sahélienne et le reste de la sous-région.
 
"Nous invitons tout le monde à réfléchir sur les approches ou solutions que l’école peut proposer contre l’insécurité, le vol de bétail et de la dispersion du bétail ainsi que le terrorisme qui porte même atteinte à la vie des pasteurs’’, a dit M. Yalacet Kaboret, en marge de la 22ème édition de la rentrée solennelle de l’EISMV. 
 
"Notre école dans sa mission de former fait aussi de la recherche développement pour promouvoir le développement de l’élevage", a-t-il souligné, ajoutant que la structure est au service de la communauté.
 
Selon lui, "l’une des solutions contre les problèmes du pastoralisme dans la sous-région, c’est de trouver les moyens de faire de l’élevage une véritable activité économique avec la création de l’emploi pour les jeunes de façon à ce qu’elle donne du bien-être aux pasteurs".
 
"Nous avons, en tant que des scientifiques, des données pour permettre l’accès au savoir et demander à donner aux pasteurs la capacité de pouvoir se sédentariser ou de réduire leur migration à un certain niveau donné", a-t-il indiqué.
 
Il a par ailleurs souligné "l’urgence de transformer ou de renforcer le système de l’élevage de manière à le rendre beaucoup plus moderne et positif au service de la communauté". 
 
"Le pastoralisme fait partie d’un système d’élevage adapté aux zones sahéliennes qui doit être mieux protégé pour qu’il puisse impacter davantage sur le bien-être des populations de manière positive", a-t-il ajouté.



DS/OID/ASB