L’AESPO rend hommage au professeur Ismaïla Madior Fall
APS
SENEGAL-EDUCATION

L’AESPO rend hommage au professeur Ismaïla Madior Fall

Dakar, 8 juil (APS) - L’Association des étudiants en Sciences politiques (AESPO) de la faculté des sciences juridiques et politiques (FSJP) a rendu, samedi, un hommage au professeur agrégé, titulaire de droit public et de Sciences politiques Ismaïla Madior Fall, de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).
 

"Il a un don particulier de nous rassurer et de nous insuffler espoir. Ismaïla Madior Fall est un homme exemplaire, un intellectuel brillant, chevronné reconnu par ses paires dont la probité ne souffre d’aucun doute", a déclaré le professeur agrégé en droit fiscal, Abdoul Aziz Kébé.
 
"Le professeur Ismaïla Madior Fall a encadré vingt-deux (22) thèses. C’est un archéologue du droit constitutionnel", a-t-il ajouté lors de la cérémonie de remise de diplômes aux étudiants en Sciences politiques. 
 
"Ismaïla Madior Fall à l’habitude de me taquiner en me disant j’aime les colloques et les livres alors que c’est quelque chose que nous partageons. Car c’est un homme qui a beaucoup écrit", a souligné le doyen de la Faculté des sciences juridiques et politiques (FSJP), Mamadou Badji.
 
"C’est un collègue qui force l’admiration de ses étudiants et du corps professoral car c’est un homme affable, d’un commerce facile" a-t-il poursuivi.
 
"Je pense que l’hommage qu’ils lui ont rendu conforte ses qualités humaines parce que c’est grâce à sa disponibilité que nous avions pu mettre en place le groupe des six qui devait partir voir Abdoulaye Wade pour lui demander de ne pas se représenter à l’époque à l’élection présidentielle", a rappelé le parrain de la cinquième promotion de science politique, Pierre Goudiaby Atépa.
 
Invitant les récipiendaires à s’ouvrir vers toutes les horizons, Pierre Goudiaby Atépa a soutenu que "personne d’entre vous n’a pas le droit de ne pas réussir et sa vie et sa profession". 
 
Pour le président de l’Association des étudiants en science politique (AESPO), Abdoulaye Faty, le choix porté sur le professeur "découle de la dimension de l’homme, de son engagement sans faille pour le rayonnement des sciences politiques et de sa disponibilité".
 
Pour sa part, le professeur Ismaïla Madior Fall a souligné avoir "finalement" accepté cet hommage après "sept rounds de négociation".

"J’avais des réserves, car je savais que mon humilité allait en souffrir", a indiqué M. Fall, ajoutant que "nous avons toutes les ressources humaines pour contribuer au développement socio-politique, culturel et économique de notre pays".

DS/PON