Kaolack : l’IA plaide pour une amélioration des résultats scolaires
APS
SENEGAL-EDUCATION

Kaolack : l’IA plaide pour une amélioration des résultats scolaires


Kaolack, 4 oct (APS) - L’inspectrice d’académie de Kaolack (centre), Khadidiatou Diallo, a plaidé jeudi pour une amélioration des résultats obtenus par cette région lors des examens de la dernière année scolaire en invitant le personnel enseignant à plus de rigueur dans l’encadrement des élèves.

"Nous demandons plus d’engagement et de rigueur dans le travail aux enseignants et plus d’attention à l’endroit de leurs élèves pour améliorer les résultats obtenus l’année dernière", a déclaré Mme Diallo, au terme d’une tournée dirigée par le gouverneur Al Hassan Sall, à l’occasion de la rentrée des classes 2018-2019.

 
Revenant sur les résultats de la région de Kaolack lors des derniers examens scolaires, elle a rappelé qu’au Baccalauréat, un taux de réussite de 34 pour cent avait été atteint, au BFEM 49 pour cent et au CFEE 52 pour cent. Elle a souhaité que ces taux s’améliorent jusqu’à atteindre respectivement 50, 60 et 70 pour cent.
 
Concernant le lycée de Gambie, l’inspectrice d’académie se félicite du résultat de 79 pour cent atteint au Baccalauréat mais juge que ce taux peut être amélioré avec l’appui des autorités académiques.
 
Selon Khadidiatou Diallo, "des motivations doivent être faites à l’endroit des établissements qui ont réalisé de bonnes performances". Elle signale que "certains ont fait des bonds de 20 points en termes de résultats".
 
A Kaolack, le concept "Oubi tay, Jang tay" (démarrer les cours dès le premier de la rentrée des classes), est une réalité dans certains établissements, tandis que d’autres, encore sous les eaux, ont besoin d’un accompagnement pour permettre à leurs élèves de reprendre les cours ailleurs.
 
Le gouverneur Al Hassan Sall s’est lui félicité de l’effectivité de l’ouverture des classes à 8 heures dans les établissements visités, jugeant que les engagements pris lors des comités régionaux de développement (CRD) par les services techniques ont été respectés.
 
Il a salué l’engagement et la volonté de réussir de certains enseignants qui ont repris le travail dès le mois de septembre comme au lycée Valdiodio avec les séries S.
 

AMD/ASG/BK