Kaolack : l’IA appelle à un démarrage des cours dès la rentrée des classes
APS
SENEGAL-EDUCATION

Kaolack : l’IA appelle à un démarrage des cours dès la rentrée des classes

Kaolack, 26 sept (APS) – L’inspectrice d’académie de Kaolack, Khadidiatou Diallo, a souligné mardi la nécessité pour les établissements scolaires de cette région centre du pays de démarrer les apprentissages le jour de la rentrée des classes.

"Ce que nous avons depuis des années dans notre système, c’est que les cours démarraient un mois après l’ouverture des classes. Cela est inadmissible. Ce n’est pas acceptable dans un système qui se respecte. Nous voulons corriger et aller dans le sens que les apprentissages démarrent dès le jour de la rentrée", a-t-elle notamment déclaré à des journalistes.

L’inspectrice d’académie de Kaolack intervenait à l’issue d’un comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs de la rentrée des classes prévue le 9 octobre sur toute l’étendue du pays.

Pour elle, il est possible d’avoir au moins 70 % d’écoles qui peuvent démarrer les enseignements le jour de la rentrée et continuer les apprentissages et rendre effectif le slogan "Ubi Tey Jang Tey" (démarrer les apprentissages le jour de la rentrée en wolof).

"C’est une ambition. Nous devons travailler à la réaliser bien qu’il y ait des problèmes liés aux abris provisoires, aux écoles touchées par les inondations et d’autres difficultés", a encouragé Mme Diallo.

Selon elle, 27 établissements scolaires du public de la commune de Kaolack ont été envahis par les eaux de pluie, et les abris provisoires représentent 5 % des infrastructures scolaires de la région.

"Faut-il s’appesantir sur ces écoles qui ont des difficultés pour écarter toute possibilité de démarrer les cours dès la rentrée ?", s’est interrogée Khadidiatou Diallo, avant de plaider pour l’accompagnement de ces écoles par toute la communauté.

"Il faut être attentif aux problèmes de ces établissements scolaires et voir comment les accompagner pour régler leurs problèmes tout en demandant aux écoles épargnées de faire du concept +Ubi Tey Jang Tey+ une réalité", a insisté l’IA de Kaolack. 

AKS/ASG/ASB