Kaffrine : Le CEM 1 Babacar Cobar Ndao étrenne son nouveau bâtiment
APS
SENEGAL-EDUCATION –INFRASTRUCTURES

Kaffrine : Le CEM 1 Babacar Cobar Ndao étrenne son nouveau bâtiment


Kaffrine, 5 oct (APS) – Le conseil départemental de Kaffrine (centre), en partenariat avec le projet "Décentralisation des fonds climats’’ (DFC), a inauguré, jeudi, le nouveau bâtiment du collège d’enseignement moyen 1 Babacar Cobar Ndao, a constaté l’APS.

Le bâtiment, composé de trois salles de classe, a été financé à hauteur de 15 millions de frs CFA par le projet DFC.


"Ces salles de classe vont permettre aux élèves,  de pouvoir éviter les rotations au niveau des classes. Elles vont aider les élèves au niveau de l’apprentissage et aider les enseignants au niveau de leurs conditions de travail", a soutenu le coordonnateur du projet DFC, Momath Talla Ndao.


La cérémonie de réception technique de ces trois salles de classe a enregistré la présence du secrétaire général du conseil départemental de Kaffrine, Bathie Niang, du principal dudit collège, Mamadou Gaye, et des parents d’élèves.


"En l’espace d’un mois, a dit M. Ndao, nous avons construit ces trois salles de classe. C’était un défi de pouvoir terminer ces infrastructures avant la rentrée scolaire et qu’elles soient utilisées par les élèves qui n’avaient pas de classes physiques afin de participer pleinement au concept +Ubi tey jang tey+.".


Il a souligné que son projet intervient  au niveau de l’école pour essayer de renforcer le capital humain en termes de formation et de moyens afin que les conditions d’apprentissage des élèves soient meilleures.


"Nous voulons renforcer les moyens de résistance face au changement climatique et enfin construire une résilience", a encore laissé entendre Momath Talla Ndao.


Il a rappelé que de l’énergie renouvelable a été introduite par son projet au niveau de ces trois salles de classe, pour permettre aux acteurs d’être sensibilisés à son utilisation.


"Nous avons également fait un reboisement au niveau de cet établissement pour sensibiliser les élèves sur la protection de l’environnement, développer une conscience écologique environnementale chez les jeunes et développer un microclimat", a-t-il indiqué.

MNF/ASG/PON