Kaffrine : distribution de kits d’hygiène et de jouets aux pensionnaires de structures prescolaires
APS
SENEGAL-ENFANCE-APPUI

Kaffrine : distribution de kits d’hygiène et de jouets aux pensionnaires de structures prescolaires

Kaffrine, 14 août (APS) – Les opérations de distribution de kits d’hygiène et de matériels ludiques à quelque 3 327 enfants fréquentant les structures de développement intégré de la petite enfance de la région de Kaffrine (centre) ont été officiellement lancées vendredi, a constaté l’APS.

Cette distribution entrant dans le cadre du plan national d’urgence de résilience aux effets économiques et sociaux de l’épidémie de la maladie à coronavirus a été lancée par la directrice de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (ANPECTP), Thérèse Faye Diouf.

La remise de kits d’hygiène et ludiques aux enfants s’inscrit dans le cadre du Projet investir dans les premières années pour le développement humain du Sénégal (PIPADHS) dont l’objectif est de soutenir la résilience des populations, particulièrement les enfants dans un contexte d’épidémie de Covid-19, a expliqué la directrice de l’Agence en charge de la petite enfance.

Elle s’exprimait à la cérémonie à laquelle ont pris part l’adjoint du gouverneur de Kaffrine chargé des affaires administratives, Abou Ba, le coordonnateur national du PIPADHS, Aliou Fall, l’édile de Kaffrine, Abdoulaye Wilane, et d’autres autorités administratives, locales et coutumières ainsi que des acteurs du monde scolaire.

’’Ce lot de matériels et d’outils de suivi et de gestion composé de matelas, de draps, de jouets variés, de balances, de batteries de cuisine, de matériaux et outils de confection de jouets et de produits d’entretien et d’hygiène, permettront d’assurer l’aménagement et la prise en charge de qualité des enfants de Kaffrine âgés de 0 à 2 ans’’, a fait valoir Thérèse Faye.

Elle a confirmé que 3 327 enfants allaient en bénéficier notamment 963 dans le département de Birkelane, 1 206 dans celui de Kaffrine et 389 de Koungheul (389 enfants) ainsi que 769 de Malem Hodar.

‘’Cette contribution au plan de riposte, d’un montant plus de 3 milliards de francs est destinée à fournir aux enfants du Sénégal la protection nécessaire et les moyens adéquats pour continuer à jouer, donc à apprendre à la maison’’, a-t-elle souligné.

Thérèse Faye Diouf a insisté sur le fait que 15 structures de petite enfance sur les 46 gérées par l’agence qu’elle dirige dans la région de Kaffrine étaient attributaires d’espaces d’éveils et de stimulation précoce dans le cadre de la première phase de cette initiative.

’’Le projet PIPADHS financé par la Banque mondiale et l’Etat du Sénégal vise le développement de la petite enfance. Parmi ses actifs attendus, figure la construction de 14 daraas préscolaires (écoles coraniques), dont 2 à Kaffrine, et 150 classes dans le préscolaire et l’élémentaire’’, a dit Mme Diouf.

Elle a ainsi exhorté le personnel d’encadrement, les comités de gestion et toutes les communautés à faire bon usage de ce matériel mais de veiller à l’acheminement des kits d’hygiène et ludiques vers les enfants, principaux bénéficiaires.

’’Le projet PIPADHS, d’un financement global d’environ 42 milliards de Franc CFA, a pour objectif d’améliorer la prestation de certains services qui favorisent le développement de la petite enfance, dans les régions de Matam, Kolda, Tambacounda, Fatick, Kaolack, Diourbel et de Kaffrine’’, a pour sa part déclaré son coordonnateur national, Aliou Fall.

Selon lui, ’’dans le cadre du PIPAHDS, il est ainsi prévu la construction de 66 cases des tout-petits dont la première phase a démarré avec 22 cases des tout-petits qui seront construites au niveau de Kolda (4), Fatick (4), Kaolack (3) Matam (3) Diourbel (2), Tambacounda (2) et à Kaffrine (4)’’.

Il a expliqué que pour la région de Kaffrine, ces cases des tout-petits seront érigées à Diamal (département de Birkelane), Missirah (département de Koungheul), Kaffrine commune et Ndiobéne (département de Malem Hodar).

’’’Les travaux ont déjà démarré au niveau de Malem Hodar tout comme à Kahi, dans le département de Kaffrine’’, a-t-il fait observer.

MNF/AKS/OID