Kaffrine : Des dispositions prises pour une bonne rentrée scolaire (IA)
APS
SENEGAL-EDUCATION

Kaffrine : Des dispositions prises pour une bonne rentrée scolaire (IA)

Kaffrine, 26 sept (APS) – L’inspecteur d’académie de Kaffrine (centre), Aboubacry Sadikh Niang, a assuré jeudi que des dispositions sont prises pour une bonne rentrée scolaire 2019. 
 
Intervenant lors d’un Comité régional de développement (CRD) consacré à la prochaine rentrée des classes, il a expliqué que "c’est une instance de partage et de dialogue et un cadre d’orientation et de prise de décision pour réussir la rentrée et au-delà l’année scolaire 2019-2020 d’autant que près de 90000 enfants dans la région sont concernés".
 
Cette rencontre présidée par le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly a également enregistré la présence des élus locaux, des autorités administratives, des parents d’élèves et des inspecteurs de l’éducation et de la formation (IEF). 
 
"Cette année deux établissements de la commune de Kaffrine sont occupés par les sinistrés. Et, le gouverneur a donné des instructions pour que ces écoles puissent être libérés à temps. Nous voulons permettre aux écoles d’accueillir correctement les élèves le 3 octobre", a soutenu l’IA de Kaffrine.
 
Cette année, a-t-il signalé, "toutes les collectivités territoriales de la région de Kaffrine ont pris la décision de mettre à disposition les fournitures à temps en faveur des élèves". 
 
"Ces fournitures sont un élément important pour accompagner le concept +oubi tey jang tey+", a fait observer l’inspecteur d’académie de Kaffrine.
 
"Après avoir pris conscience de certains nombres de difficultés que nous avons cette année au niveau du certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) et du baccalauréat, nous avons pris la décision de travailler à les relever ", a-t-il assuré.
 
M. Niang a souligné que cela va se faire "à travers un dispositif d’accompagnement des enseignants et un encadrement des enseignants qui tiennent les classes multigrades et qui ne sont pas souvent suffisamment outillés pour faire correctement leur travail". 
 
"Pour le CFEE, cette année, nous sommes à 34,59% contre 59 ,89% en 2018. Nous avons connu cette année une baisse assez notable entre 2018 et 2019", a déploré l’IA de Kaffrine.
 
"Il est possible de faire plus à partir de l’implication et de l’engagement de tous les acteurs de l’éducation de la région de Kaffrine", a-t-il estimé, appelant les parents d’élèves à amener leurs enfants à l’école dès le premier jour de la rentrée.
 
"Le quantum horaire est aussi l’affaire des parents d’élèves et des communautés. L’inscription administrative des élèves ne doit être considérée par les parents comme un frein pour que les élèves se présentent à l’école le jour de la rentrée", a fait savoir Aboubacry Sadikh Niang.

MNF/ASB/OID