Kaffrine : 413 candidats au CFEE et au BFEM sans pièce d’état-civil
APS
SENEGAL-EDUCATION-EXAMENS

Kaffrine : 413 candidats au CFEE et au BFEM sans pièce d’état-civil

Kaffrine, 1 er juin (APS) – Quelque 413 candidats au Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) et au Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) de la région de Kaffrine (centre) ne disposent pas de pièce d’état-civil, a révélé, vendredi, l’Inspecteur d’académie (IA), Aboubacry Sadikh Niang, assurant que ces élèves vont pouvoir passer les examens.
 
’’À l’Inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Mbirekelane, nous avons 17 candidats au CFEE et 3 candidats au BFEM sans pièce d’état-civil. À l’IEF de Kaffrine, 120 candidats au CFEE n’ont pas leur pièce d’état-civil. A Koungheul, nous avons 237 candidats au CFEE et 9 candidats au BFEM sans pièce d’état-civil et à l’IEF de Malém Hodar, 27 candidats au CFEE sont sans pièce. Donc, nous avons 413 candidats au CFEE et au BEFM sans pièce d’état-civil dans la région de Kaffrine’’, a déclaré l’IA de Kaffrine. 
 
Aboubacry Sadikh Niang s’exprimait au terme d’un comité régional de développement (CRD) consacré à la préparation des examens scolaires 2019.
 
Cette rencontre présidée par le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly, a enregistré la présence des autorités administratives, des élus locaux, des chefs de service, des parents d’élèves et des acteurs de l’éducation.
 
’’Nous étions à plus de 600 candidats au CFEE et BFEM sans pièces d’état-civil. Mais aujourd’hui, le chiffre a effectivement baissé grâce à l’effort combiné des IEF et des autorités judiciaires de la région’’, a salué l’IA de Kaffrine.
 
Ces 413 candidats, a-t-il rassuré, vont passer l’examen. ’’Le chiffre est préoccupant mais depuis 2015, des dispositions sont prises au niveau du ministère de l’Education nationale pour faciliter à ces enfants qui ne bénéficient pas de papier d’état-civil de faire leur examen. Ils vont passer leur examen’’, a-t-il dit.
 
A Kaffrine, ’’il y a un dispositif d’accompagnement à l’interne avec les IEF, les autorités judiciaires, les parents d’élèves pour pouvoir mettre en œuvre un plan d’action jusqu’à obtention de cette déclaration’’, a t-il expliqué.
 
’’Beaucoup d’audiences foraines sont en train d’être déroulées sur le terrain’’, s’est réjoui Aboubacry Sadikh Niang qui a remercié ’’les IEF, les parents d’élèves et surtout les présidents des tribunaux de Kaffrine et de Koungheul, qui dit –il, ont fait preuve d’une bonne intelligence de la situation pour se mettre aux côtés des autorités académiques afin de régler la question des pièces-d’état civil dans la région de Kaffrine’’.
 
L’examen du CFEE aura lieu les 18 et 19 juin et le BFEM à partir du 16 juillet.



MNF/OID