Environ 600.000 élèves ciblés dans la phase pilote du programme national de lecture (ministre)
APS
SENEGAL-EDUCATION

Environ 600.000 élèves ciblés dans la phase pilote du programme national de lecture (ministre)


Kaffrine, 18 mai (APS) – Environ 600.000 élèves vont bénéficier de la phase pilote du programme national de lecture, a annoncé jeudi le ministère de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam.

’’Les bénéficiaire directs de cette phase pilote du programme national de lecture sont estimés à environ 600 mille élèves. Il y a 4.200 écoles, 15 .000 enseignants et 100 daraas. L’approche retenue de ce programme s’aligne sur le modèle national harmonisé d’enseignement bilingue’’, a dit M. Thiam.


Il procédait au lancement officiel du programme national de lecture, à Kaffrine, en présence de la directrice de l’USAID, Mme Lisa Franchett, et des partenaires techniques du ministère de l’Education.


Il y avait aussi des enseignants, des élèves, des parents d’élèves, l’inspecteur académie de Kaffrine, Maba Bâ, des élus locaux, des autorités administratives et un important public.


‘’La zone d’intervention retenue couvre les académies de Kaffrine, Kaolack, Fatick, Matam, Louga, Diourbel et Saint-Louis avec l’utilisation de trois langues que sont pour le moment le pular, le wolof et le sérère’’, a indiqué le ministre.


Selon lui, après la phase pilote du programme national de lecture, ‘’il y aura l’extension dans les autres régions et pour les autres langues’’.


‘’La phase pilote de ce programme d’une durée de 5 ans est financé par le peuple américain à travers l’USAID à hauteur de 72 millions de dollars US soit prés de 45 milliards de frs CFA’’, a rappelé Serigne Mbaye Thiam.


Il a indiqué que le Sénégal s’est ‘’résolument’’ engagé dans la réforme de son système éducatif à travers le programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence.


Dans ses objectifs, le Sénégal compte améliorer les performances scolaires dans les disciplines fondamentales dont la lecture, a t-il souligné


‘’Ce programme national de lecture compte mettre en place une politique linguistique nationale dont le modèle scolaire devra permettre de matérialiser l’option prise et réaffirmée par le chef de l’Etat lors du conseil présidentiel sur les assises’’, a dit le ministre.


Selon lui, cette option consiste à utiliser les langues nationales en tant que médium et objet d’enseignement à côté de la langue française.


Le ministre de l’éducation nationale a en outre salué et magnifié l’appui ‘’substantiel’’ consenti par l’USAID pour accompagner le Sénégal.


Le programme national de lecture est initié par le gouvernement du Sénégal avec l’appui du peuple américain à travers l’USAID. Il vise pour à relever le défi des performances scolaires à travers des meilleurs résultats en lecture dès les premières années du primaire. 

MNF/OID