Education : le Sénégal va investir plus de 221,4 milliards de FCFA d’ici 2019 (PM)
APS
SENEGAL-GOUVERNEMENT-DECLARATION

Education : le Sénégal va investir plus de 221,4 milliards de FCFA d’ici 2019 (PM)

Dakar, 5 déc (APS) - Le gouvernement du Sénégal va investir d’ici 2019 plus de 221,4 milliards de FCFA en ressources additionnelles pour la réalisation de 6.369 salles de classe, de 4729 blocs administratifs et de 2498 blocs d’hygiène, a dit, mardi, le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne.
 
Ces projets entrent dans le cadre du programme national de résorption des abris provisoires dans les établissements d’enseignement élémentaire, moyen et secondaire général.
 
S’exprimant lors de sa déclaration de politique générale devant les députés, il a précisé que ces efforts consentis par l’Etat vont permettre "l’élargissement des capacités d’accueil, l’extension de la carte éducative et l’amélioration des conditions de travail et d’apprentissage".
 
Ce montant additionnel, selon le Premier ministre, permettra aussi la construction et l’équipement de 99 nouvelles écoles élémentaires, 45 nouveaux collèges, 14 nouveaux lycées, ainsi que la réhabilitation et l’équipement de 263 écoles élémentaires, de 97 collèges et de 6 lycées.
 
Il a annoncé que 6 lycées d’enseignement général sont en construction à Grand Yoff, Ngor, Yoff, Sangalkam, Tivaouane Peulh et Pikine Dagoudane, de même que la réhabilitation des lycées de la région de Dakar.
 
S’agissant de la modernisation des Daaras, il promet que "tous les 64 daaras ciblés seront livrés entre février et octobre 2018". "Le curriculum de formation est en train d’être testé dans 10 daaras depuis 6 mois avec 18.731 enfants enrôlés", a-t-il ajouté.
 
"Entre 2012 et 2016 près de 132,6 milliards de FCFA ont été dégagés pour construire et équiper 9.538 salles de classe, 333 écoles élémentaires, 162 collèges de proximité, 21 lycées, 20 blocs scientifiques et technologiques et 12 daaras modernes", a dit le chef du gouvernement.
 
M. Dionne a rappelé que le gouvernement du Sénégal "promeut une école de la réussite, viable, stable et pacifiée, une école pour tous davantage orientée vers l’enseignement des sciences, du numérique et des technologique".
 
Le Premier ministre a laissé entendre que "cette expansion importante de la carte scolaire a conduit à un accroissement de 7.481 enseignants dans le public".
 
"Des mesures spécifiques ont aussi été prises pour renforcer la formation initiale, relever le niveau académique des recrutements et développer la formation continue", a-t-il assuré.
 
M. Dionne a relevé que "plusieurs actions ont aussi été menées pour la correction des disparités régionales par la construction et l’équipement de 200 nouvelles écoles élémentaires dans les 25 départements les moins scolarisés de notre pays et la construction de 49 collèges clés-en-main au niveau des zones frontalières".
 
Au chapitre des manuels scolaires, le chef du gouvernement a rappelé que "plus de 8,2 millions de livrets d’activités de français, de mathématiques et d’éducation aux sciences et à la vie sociale un coût de 10 milliards FCFA, ont été distribués gratuitement aux élèves de l’élémentaire".
 

SK/PON