Le gouvernement invité au respect du nouveau protocole d’accord signé  avec les enseignants
APS
SENEGAL-EDUCATION-SOCIAL

Le gouvernement invité au respect du nouveau protocole d’accord signé avec les enseignants

Diourbel, 1er mai (APS) - Le secrétaire général du Syndicat des enseignants libres du Sénégal (SELS), Souleymane Diallo, a invité mardi à Diourbel le gouvernement à respecter le nouveau protocole d’accord signé lundi avec les centrales syndicales du secteur de l’éducation.

​"Nous avons dit clairement au PM que ce que nous venons de faire est très important, mais le plus important aujourd’hui, c’est de respecter ce nouveau protocole", a-t-il dit à des journalistes, au cours d’une rencontre avec les militants de la section du SELS à Diourbel.
 
Souleymane Diallo dit espérer que les engagements pris par le gouvernement "seront cette fois respectés puisque c’est le PM lui-même qui a donné l’assurance d’en faire le suivi".
 
Il a signalé que la rencontre ayant débouché sur ce protocole d’accord en six points, avait tiré en longueur, de 13 à 3 h du matin, à cause de la question de la revalorisation de l’indemnité de logement, principal point d’achoppement des négociations entamées par le gouvernement et les syndicats depuis plusieurs semaines.
 
"Lors des rencontres présidées par le Premier ministre, on avait déjà trouvé un consensus sur l’ensemble des mesures prises pour appliquer les accords. Un seul point restait sans solution, c’était la question des indemnités de logement", a précisé Souleymane Diallo.
 
Aux termes du nouveau protocole d’accord, l’indemnité& de logement des enseignants va passer de 60 à 100.000 francs CFA mensuels, selon les modalités suivantes : une augmentation de 15.000 FCFA à compter d’octobre, 10.000 FCFA à partir de janvier 2019 et 15.000 FCFA un an plus tard.
 
D’après le secrétaire général du SELS, c’est le blocage sur ce point qui avait conduit les syndicalistes à la présidence de la république pour arbitrage.
 
"Maintenant, puisqu’il y avait cet accord, il fallait donc finaliser le protocole et ensuite procéder à la signature. La seule nouveauté, c’est l’indemnité de logement qui a évolué. On a pris beaucoup de temps parce qu’il fallait qu’on discute sur les échéanciers", a indiqué le syndicaliste.
 
Le protocole d’accord porte notamment sur la création d’un guichet unique pour venir à bout des lenteurs administratives dans la délivrance des actes d’avancement des enseignants, point incluant une dématérialisation des procédures.
 
Les deux parties ont également convenu d’une dotation budgétaire supplémentaire pour résorber les rappels dus aux enseignants au titre notamment de leurs avancements, sans compter d’autres points concernant les crédits DMC (Direction de la monnaie et du crédit).
 
Les deux parties ont par ailleurs retenu que "tous les trois mois, le PM va rencontrer les syndicats en présence des ministres concernés et des autres partenaires sociaux, pour faire le point sur les engagements et chaque mois, maintenant, les ministres concernés vont rencontrer les syndicats du G6", un groupe de 6 syndicats du secteur jugés les plus représentatifs, selon Souleymane Diallo.
 
 

FD/BK