Diourbel : 8808 candidats aux examens du CFEE et du BFEM
APS
SENEGAL-EDUCATION-EXAMENS

Diourbel : 8808 candidats aux examens du CFEE et du BFEM

Diourbel, 1-er juin (APS) - Quleque 8808 candidats vont se présenter aux examens du CFEE et du BFEM prévus en juin et juillet, a-t-on appris vendredi de Yankhoba Mansaly, Inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) de Diourbel.

’’Pour le CFEE options français et franco-arabe qui va se dérouler du 18 au 19 juin, nous avons au total 5464 candidats répartis en 32 centres. Les effectifs sont compris entre 100 candidats au minimum et 250 au maximum’’, a-t-il dit.
 
L’IEF de Diourbel s’exprimait au cours d’un comité départemental de développement (CDD) sur les préparatifs du CFEE et du BFEM.
 
Pour le BFEM prévu à partir du 16 juillet, le département de Diourbel aura 3344 candidats répartis dans 20 centres d’examen, selon l’Inspecteur, relevant que ’’le nombre de candidats a légèrement augmenté par rapport à la session dernière’’.
 
La question des extraits de naissance a été encore abordée lors de la réunion.
 
’’Au niveau du CFEE, nous avons plus de la moitié des élèves qui n’ont pas de pièces-d’état et au niveau du BFEM, on a 421 élèves sans extrait’’, a déploré l’Inspecteur de l’éducation et de la formation.
 
’’C’est un problème sérieux mais l’autorité scolaire a pris toutes les dispositions pour que les enfants puissent participer à ces différents examens sans extrait de naissance. Il faut dire que ce n’est pas l’idéal’’, a signalé Yankhoba Mansaly.
 
Il a plaidé l’appui des collectivités territoriales.

’’En raison du nombre encore élevé d’enseignants impliqués dans les tâches de surveillance et de secrétariat dans les différents centres surtout ruraux, le soutien logistique des collectivités territoriales serait salutaire pour un bon convoyage des examinateurs et des précieux documents’’,a dit l’Inspecteur. 
 
Pour assurer la supervision dans les différents centres d’examens, l’IEF aura besoin de 7 véhicules, a t-il indiqué. 
 
S’agissant du BFEM, le Conseil départemental a ’’pris l’excellente initiative depuis quelques années de restaurer et d’héberger tous les candidats des centres de la commune en provenance des communes rurales’’, selon le responsable.
 
Il a annoncé que des équipes sont depuis quelques semaines sur le terrain pour voir les conditions d’implantation des centres d’examen afin d’éviter des désagréments avec l’hivernage qui va bientôt s’installer.
 
 

FD/OID