Diourbel : l’inspection d’académie a besoin de 260.535 masques pour protéger élèves et enseignants
APS
SENEGAL-EDUCATION

Diourbel : l’inspection d’académie a besoin de 260.535 masques pour protéger élèves et enseignants

Diourbel, 19 mai (APS) - L’inspection d’académie de Diourbel (centre) déclare avoir besoin de 188.020 masques pour enfants, de 72.515 masques pour adultes et d’autres équipements et produits, pour la réouverture de ses classes d’examen, le 2 juin.
 
‘’Nous aurons besoin de 188.020 masques pour enfants et de 72.515 masques pour adultes. Nous aurons aussi besoin de 2.357 lave-mains, de 2.355 paquets de savon de 18 morceaux, de 20.321 litres de gel hydroalcoolique et de 706 thermoflashs pour le secteur de l’éducation’’, a indiqué l’inspecteur d’académie de Diourbel, Seydou Sy. 
 
Pour le secteur de la formation professionnelle, l’inspection d’académie s’attend à recevoir 4.695 masques, 51 kits de lavage des mains, 51 paquets de savon de 18 morceaux, 492 litres de gel hydroalcoolique et 12 thermoflashs.
 
Pour faciliter le retour des enseignants à leur lieu de service, l’inspection d’académie va transmettre les listes des concernés aux autorités, dans le but de faciliter leur déplacement. 
 
‘’Ces listes seront transmises au gouverneur de la région, et je crois que les dispositions nécessaires seront prises pour faciliter aux enseignants les autorisations de circuler’’, a expliqué Seydou Sy.
 
Selon M. Sy, 53.332 élèves des classes de CM2, de troisième et de terminale sont concernés par la reprise des cours, dans la région de Diourbel.
 
‘’Pour l’examen du CFEE (certificat de fin d’études élémentaires), nous avons 37.604 candidats, du public comme du privé. Pour l’examen du BFEM (brevet de fin d’études moyennes), il y a 10.086 candidats. Pour le bac, nous avons 5.642 candidats. Ces chiffres concernent toute la région de Diourbel’’, a-t-il précisé.
 
Pour la réouverture des classes d’examen de la région, 6.879 enseignants (cycle primaire, collège et lycée) doivent regagner leur poste, et 128 sont concernés, pour l’enseignement technique professionnel, selon Seydou Sy.
 
Le 11 mai, le président de la République, Macky Sall, a annoncé un ‘’assouplissement’’ de l’état d’urgence en vigueur au Sénégal depuis le 24 mars. 
 
L’une des mesures annoncées concerne la reprise, le 2 juin, des cours pour les classes d’examen, c’est-à-dire les classes de CM2, de troisième et de terminale.
 
Le redémarrage des cours concerne 551.000 élèves (sur 3.500.000 élèves, au total) – du public et du privé, selon le chef de l’Etat. 


FD/ASG/ESF