Des fournitures scolaires d’une valeur de 13 millions de francs remises aux écoles de Diass
APS
SENEGAL-EDUCATION

Des fournitures scolaires d’une valeur de 13 millions de francs remises aux écoles de Diass

Diass (Mbour), 28 sept (APS) – Des fournitures scolaires et des subventions d’une valeur de 13 millions francs CFA ont été distribuées aux 26 établissements scolaires de la commune de Diass (Mbour, ouest) pour permettre une rentrée effective des classes dès le 3 octobre, a constaté l’APS.
 
"Aujourd’hui, la Commune a dégagé une enveloppe de 13 millions pour subventionner 26 écoles primaires de la localité, mais ce nombre a certainement augmenté", a dit Cheikh Tidiane Diouf, 1er adjoint au maire de Diass lors de la cérémonie de remise des fournitures
 
Selon lui, des moyens ont été déployés pour que les écoles soient, le jour-j, dans les dispositions d’accueillir les élèves. C’est dans ce sens que des éléments de la brigade nationale d’Hygiène ont désinfecté l’ensemble des écoles.
 
Aussi, les différentes Associations sportives et culturelles (ASC) de la commune ont été mises à contribution pour que le désherbage des écoles puisse être effectué avant le 1er octobre. 
 
Les parents d’élèves comme les responsables des établissements ont apprécié cette action du Conseil municipal qui à leurs yeux, est désormais une tradition. Ousmane Ndiaye, Directeur de l’école de Tchiky, représentant du Collectif des directeurs d’écoles a tenu à rassurer sur la possibilité d’ouvrir les classes dès le premier jour. 
 
"+Ubi tey jang tey+ est bien possible dans la commune parce que tous les intrants nécessaires pour un bon démarrage des enseignements-apprentissages sont disponibles", s’est-il réjoui, ajoutant que la balle est désormais dans le camp des enseignants mais aussi, des parents d’élèves.
 
Le président de l’Association des parents d’élèves (APE), Ismaïla Dionne, a souligné, pour sa part, que les parents sont déjà prêts pour la matérialisation du concept.
 
La cérémonie de remise des fournitures a été l’occasion pour sensibiliser les parents pour la déclaration des enfants à l’état-civil. La mairie de Diass a récemment organisé une audience foraine avec 507 cas qui ont été traités, a rappelé Cheikh Tidiane Diouf, 1er adjoint au maire.

ADE/ASB