ACTUALITES
    Des élus locaux et acteurs communautaires de Nioro à l’école de l’éducation inclusive
    APS
    SENEGAL-EDUCATION

    Des élus locaux et acteurs communautaires de Nioro à l’école de l’éducation inclusive

    Nioro (Kaolack), 6 août (APS) - Un atelier de sensibilisation axé sur les défis et les enjeux de l’éducation inclusive s’est tenu ce vendredi à Nioro, à l’intention des élus locaux et des acteurs communautaires de cette commune de la région de Kaolack (centre), a constaté l’APS.

    Cette rencontre a été organisée par la Coalisation des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP), dans le cadre des projets publics et techniques pour sensibiliser les élus locaux et acteurs communautaires sur les défis et les enjeux de l’éducation inclusive.
     
    Elle a également enregistré la participation de marraines de quartier dites "Badjenou Gox’’, de présidents d’ASC et de maires.
     
    "L’éducation inclusive est une nécessité pour l’école sénégalaise dans la mesure où l’ODD4’’, c’est-à-dire l’objectif de développement durable des Nations unies relatif à l’éducation, "veut assurer des possibilités d’apprentissage pour tous tout au long de l’année", a expliqué le coordonnateur régional de la COSYDEP à Kaolack, Boubacar Dieng. 
     
    Aussi, "pour que cela soit réel, il faut inclure l’ensemble des composantes de la société dont les personnes handicapées", a ajouté M. Dieng, par ailleurs superviseur des projets techniques et publics de la COSYDEP dans la région de Kaolack.
     
    Selon lui, l’inclusion consiste à "donner à chaque enfant les possibilités d’apprendre en fonction de ses besoins".
     
    "Nous voulons que tous les enfants handicapés accèdent à l’école d’une manière durable afin d’y réussir leur vie. Tous les enfants doivent aller à l’école sans se soucier de leurs spécificités’’, a dit Boubacar Dieng. 
     
    Il souligne que "les enfants qui ont des problèmes de vision, des problèmes de mobilité, entre autres, doivent avoir les possibilités de réussir malgré leur situation de handicapé".
     
    Boubacar Dieng précise que les participants à cette activité sont appelés à être les relais dudit projet pour que "demain la question de l’éducation inclusive soit prise en charge" effectivement. 

    MNF/BK/ASG