Des agents des IA et IEF formés à un nouvel outil de gestion de la carrière des enseignants
APS
SENEGAL-EDUCATION-CARRIERE

Des agents des IA et IEF formés à un nouvel outil de gestion de la carrière des enseignants

Thiès, 28 juin (APS) - Des agents en charge de la carrière des enseignants dans les inspections d’académie et inspections de l’édducation et de la formation ont entamé lundi à Thiès une séance d’initiation à l’utilisation de ’’Cap2021’’, un nouveau logiciel conçu pour l’établissement de tableaux d’avancement indemnes de toute contestation, a constaté l’APS.

Les agents responsables de la carrière des enseignants, en service dans les 16 Inspections d’Académie et les 59 Inspections de l’Education et de la Formation du Sénégal (IEF) du pays prennent part à cet atelier organisé dans un hôtel de Thiès.

Cette formation vise à leur permettre, en tant qu’acteurs du processus, de ‘’maîtriser le nouveau logiciel ‘CAP2021’ et de contribuer à l’établissement de tableaux d’avancement indemnes de toute contestation’’, a expliqué Mamadou Camara Fall, directeur de cabinet du ministre de la Fonction publique.

Il a dit espérer que cette démarche allait permettre, dans une certaine mesure, d’ ‘’installer un climat social apaisé’’.

Conçu par le ministère en charge de la Fonction publique, ce logiciel est hébergé au sein de la plateforme ‘’’MIRADOR’’, destiné à gérer de façon intégrée les personnels enseignants.

MIRADOR est le système d’information en ressources humaines (SIRH) des ministères en charge de l’Education nationale et de la Formation professionnelle.

‘’Au-delà du règlement de cette problématique des inscriptions aux tableaux d’avancement, notre ambition est de parvenir, à moyen terme, à une automatisation des commissions d’avancement elles-mêmes’’, a dit M. Fall.

Il a assuré que cet outil aidera à ‘’minimiser les contestations, (et à) raccourcir la durée de la tenue desdites commissions, qui pourraient se tenir en 15 jours au lieu des 3 mois traditionnels’’.

L’officiel du ministère de la Fonction publique a salué l’adhésion des inspecteurs d’Académie des Inspecteurs de l’Education et de la Formation et des agents responsables de la carrière des enseignants à cette nouvelle orientation, tout en les exhortant à une ‘’bonne appropriation’’ de cet outil.

Ce logiciel a le mérite, a-t-il dit, d’avoir fédéré autour de lui, l’administration, les agents de l’Etat et les partenaires sociaux.

Le ministère de la Fonction publique a également mis en service concomitamment avec la plateforme MIRADOR, une plateforme dénommée Management intégré des Ressources humaines de l’Administration (MIRHA), dont le développement permettra de gérer ultérieurement toutes les problématiques liées à l’administration et à la gestion de la carrière des agents de l’Etat, de manière générale, a-t-il renseigné.

Il a vu dans cette réponse une ‘’avancée remarquable en termes de décloisonnement des administrations’’, mais aussi l’illustration d’une nouvelle synergie d’actions pour une ‘’gestion optimale de la carrière des agents de l’Etat avec des outils adaptés et déjà éprouvés’’.

D’où son plaidoyer en faveur d’un recours à l’expertise locale, notamment au sein de l’administration, pour trouver des solutions de dématérialisation et de simplification des procédures.

ADI/AKS/OID