Les maîtres coraniques invités au respect des règles d’hygiène dans les ‘’daara’’
APS
SENEGAL-CORONAVIRUS

Les maîtres coraniques invités au respect des règles d’hygiène dans les ‘’daara’’

Dakar, 20 mars (APS) – Les maîtres coraniques doivent être les premiers à s’engager dans la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus, "en veillant davantage au respect des règles d’hygiène édictées par les autorités sanitaires’’ dans les écoles coraniques, a indiqué vendredi oustaz Abdoulaye Badiane, du complexe Khadimoul Rassoul de Liberté 6.

‘’Nous devons être les premiers à s’engager dans la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus, en veillant davantage au respect des règles d’hygiène édictées par les autorités sanitaires dans les +daara+’’, a-t-il déclaré.
 
Maître coranique au complexe Khadimoul Rassoul de Liberté 6, il estime que ‘’chaque Sénégalais doit s’engager à accompagner l’Etat dans la lutte contre la propagation de cette maladie dans son secteur d’activités’’. 
 
‘’Aujourd’hui, il est avéré que nul n’est à l’abri de cette maladie, parce qu’il est évident que si la situation s’aggrave, les +talibés+ [élèves coraniques] ne seront pas épargnés, alors que si un seul d’entre eux est infecté, il mettra en danger la vie de tout le monde, y compris celle de son maître coranique’’, a-t-il prévenu. 
 
Il a appelé ‘’ses collègues à exhorter’’ les élèves à respecter les règles d’hygiène. Il leur conseille de veiller à ce qu’ils se lavent les mains avec de l’eau de javel et du savon avant de manger ou en sortant des toilettes mais aussi avant d’entrer dans les ‘’daara’’. 
 
‘’C’est le moyen de prévention que nous avons mis en place pour le moment dans notre daara’’, a-t-il souligné, ajoutant : ‘’nous tenons également à ce que chaque enfant se lave avec du savon au moins une fois par jour’’. 
 
A ce propos, il a demandé aux autorités et aux bonnes volontés de les aider dans l’achat de produits et à avoir de petits matelas, pour "éviter que les enfants ne s’entassent la nuit ou dorment à quatre sur un même lit’’. 
 
Il a insisté sur ‘’la nécessité de mettre l’accent sur la prévention’’. Il estime que ‘’l’Etat doit être beaucoup plus ferme pour que ses mesures soient appliquées par tous les Sénégalais tout en accompagnant les daara à faire face à l’épidémie de coronavirus’’.
 
Oustaz Abdoulaye Badiane a salué ‘’les nombreuses mesures prises par l’Etat du Sénégal, dont la fermeture de son espace aérien et l’interdiction des rassemblements pour endiguer la propagation du Covid-19 ’’. 
 
Selon lui, la participation à la lutte contre cette maladie est un acte de foi qui passe d’abord par le respect des mesures définies par les autorités qui ont la responsabilité de veiller sur la sécurité des populations. 
 
‘’Certes, il est difficile pour un musulman d’admettre la fermeture d’une mosquée, surtout à l’heure de la prière du vendredi, mais comme il est avéré que tout rassemblement peut être une source de propagation de la maladie, nous devons nous soumettre à la volonté divine, car personne ne doit nuire à son prochain’’, a-t-il expliqué. 
 
‘’Que chacun respecte les consignes des autorités sanitaires ! Et que tout le monde implore le pardon et la miséricorde de Dieu pour qu’il nous vienne en aide !’’, a-t-il exhorté.

DS/ASG