Concours génégal 2016 : Macky Sall regrette la non-attribution de certains prix
APS
SENEGAL-EDUCATION

Concours génégal 2016 : Macky Sall regrette la non-attribution de certains prix

Dakar, 28 juil (APS) - La non-attribution des prix de mathématiques, de physique et de philosophie du Concours général 2016, constitue l’une "des manifestations de l’instabilité’’ du système éducatif sénégalais, a indiqué, jeudi, à Dakar, le président de la République, Macky Sall.
 
"C’est une des manifestations de l’instabilité de notre système éducatif", a déclaré le chef de l’Etat sénégalais, évoquant la non-attribution des prix concernés au concours général 2016. 
 
"J’exhorte tous les acteurs du système à œuvrer au redressement de cette situation" à l’occasion des prochaines éditions du Concours général, a-t-il dit en présidant la cérémonie officielle des prix dudit concours.
 
S’exprimant devant plusieurs membres du gouvernement, les lauréats, des ambassadeurs accrédités au Sénégal, des parents d’élèves, entre autres invités, Macky Sall a fait part de son regret de voir non attribués les prix de mathématiques, physique et philosophie.
 
"Un tiers du budget est consacré aujourd’hui au secteur de l’éducation, sans compter les contributions des partenaires et des familles. Il est donc temps d’apaiser le climat social de l’école en mettant fin aux perturbations qui engendrent les contre-performances de notre système scolaire", a-t-il déclaré.
 
Le président de la République a invité les acteurs de l’école à "oublier leurs egos et savoir raison garder, car l’avenir des enfants, l’espoir du pays est en jeu". 
 
Le Concours général a enregistré en 2016 ses meilleurs résultats depuis 2009, avec 126 distinctions contre 124 en 2015.
 
Ousmane Cissé, un élève de première au Collège Sacré-Cœur de Dakar a été désigné "meilleur élève" du Concours général, avec le deuxième prix en anglais et le deuxième en géographie. 
 
La "meilleure élève" fille de l’édition 2016 est une pensionnaire de la Maison d’éducation Mariama Bâ, avec le deuxième prix en géographie, le deuxième accessit de citoyenneté et droits de l’Homme et le deuxième accessit de philosophie.
 
La Maison d’éducation Mariama Bâ est le premier établissement primé avec quatre prix et 10 accessits, suivie du lycée Seydina Limamoulaye, du Groupe scolaire Yavuz Selim, du lycée de Thiaroye et du Prytanée militaire Charles Ntchoreré.
 
Environ 2564 candidats dont 1908 en première et 1256 en terminale ont composé dans 28 disciplines littéraires, scientifiques, techniques et sportives lors du Concours général. 
 
Créé par décret le 31 mai 1961, le Concours général, organisé pour la première fois en 1966, a pour fonction de distinguer les meilleurs élèves des lycées d’enseignement général et technique, publics et privés.
 
Le concours a fêté son cinquantenaire cette année. Il évalue les candidats sur des sujets conformes aux programmes officiels, mais dans le cadre d’épreuves plus exigeantes que celles des évaluations traditionnelles.
 
Depuis 1980, le Concours général est organisé par l’Office du Baccalauréat, en collaboration avec les inspecteurs généraux de l’éducation et de la formation (IGEF) des disciplines concernées.
 
BHC/BK