Bon déroulement des épreuves du BFEM à Diourbel
APS
SENEGAL-EDUCATION-EXAMEN

Bon déroulement des épreuves du BFEM à Diourbel

Diourbel, 14 sept (APS) - Les épreuves du Brevet de fin d’études moyens (BFEM) se déroulent correctement dans les 54 centres de la région de Diourbel, a déclaré, lundi, l’inspecteur d’académie Seydou Sy.
 
"Tout se passe bien, nous avons un total de 10.709 candidats, dont 6.294 filles et 4.413 garçons répartis au niveau de 18 centres dans l’IEF de Diourbel, 18 au niveau de l’IEF de Mbacké et 18 centres aussi au niveau de Bambey", a-t-il dit.

L’inspecteur d’académie de Diourbel visitait quelques centres d’examen de la commune de Diourbel, en compagnie des autorités administratives et des acteurs de l’éducation.

Selon lui, les informations reçues des trois inspections de l’éducation et de la formation ne signalent aucun couac lié aux inondations.
 
Seydou Sy a déclaré avoir pris la précaution de délocaliser au lycée Mouhamadou Moustapha Mbacké de Diourbel un centre qui était confronté à des risques d’inondations.

Baboucar Moundor Ngom, adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives, s’est dit satisfait du bon déroulement des examens dans la région.

Après la visite de quelques centres d’examen, il a assuré qu’"aucune difficulté majeure n’a été soulevée". "Les élèves ont démarré à temps avec la présence des surveillants, et les conditions matérielles sont réunies. Le protocole sanitaire également a été respecté", a-t-il indiqué.

A en croire l’autorité administrative, dans ce contexte de pandémie, l’organisation correcte des différents examens semblait être un pari difficile à relever.

"Le Bac s’est déroulé dans de très bonnes conditions, l’entrée en sixième de même que le CFEE, et aujourd’hui, nous sommes en train de dérouler le dernier examen et nous espérons que cela soit à l’image des précédents", a-t-il ajouté.

L’inspecteur d’académie de Diourbel a plaidé pour une nouvelle collaboration avec les radios communautaires en vue de la proclamation des résultats, de manière à éviter les rassemblements dans les centres d’examen.

"Il n’y a pas eu de contrat signé comme avec l’office du Bac pour la publication des résultats, mais j’ai donné une instruction aux IEF de se rapprocher des radios communautaires et de voir la possibilité de reproduire l’expérience du baccalauréat", a-t-il fait savoir.

FD/ASB/ASG