Au Prytanée militaire de Saint-Louis, le concours général est une culture (responsable)
APS
SENEGAL-EDUCATION

Au Prytanée militaire de Saint-Louis, le concours général est une culture (responsable)


Saint-Louis, 27 juil (APS) – Le secret de la réussite du prytanée militaire Charles N’Tchororé de Saint-Louis (nord) réside en partie dans la volonté des élèves et des encadreurs à gagner chaque année le concours général, a souligné Abdoulaye Touré, directeur des études de l’établissement.



"Notre secret réside dans le travail, la discipline et la volonté des élèves et des encadreurs de réussir au concours général. C’est devenu une tradition, un crédo et une culture qu’on inculque aux pensionnaires dès leur entrée dans l’établissement", a-t-il indiqué lors d’un entretien avec l’APS.


"Le Prytanée militaire de Saint-Louis (PMS) est un établissement d’excellence dans lequel les résultats scolaires comptent beaucoup. Notre objectif à la rentrée c’est la maximalisation de nos résultats aux examens et gagner la première place au concours général", a-t-il expliqué.


Le Prytanée militaire de Saint-Louis est arrivé cette année cinquième au concours général, l’un des moins bons résultats de l’établissement à cette compétition remportée par l’école Mariama Ba de Gorée (Dakar).


Le nombre de lauréats de l’école est passé de quatorze l’année dernière à onze pour l’édition 2016 du concours général.


"Le classement n’est pas déterminant. Ce qui importe c’est que nous avons reculé par rapport à nous-mêmes de cinq citations. L’année prochaine, nous travaillerons davantage à nous rattraper et à regagner la première place", a fait savoir M. Touré.
 
"Nous sommes un établissement de prestige. Nous n’avons pas droit à l’erreur. C’est la raison pour laquelle nous faisons tout ce qui est à notre pouvoir pour chaque année améliorer nos résultats aussi bien au plan interne qu’au niveau des examens et concours", a-t-il fait valoir.


Selon lui, le PMS a connu tous les types de résultats possibles au concours général. "Nous avons eu des années fastes où nous avons été les seuls à avoir des prix dans la région. Nous avons toujours été sur le podium à part cette année. En 2006 nous avions eu 27 lauréats", a-t-il rappelé.
 
A l’examen du baccalauréat de cette année le Prytanée militaire de Saint-Louis n’a connu que deux échecs parmi ses soixante-douze candidats. Douze ont réussi avec une mention Bien et vingt autres avec une mention Assez-bien.


Le PMS, plus connu sous le nom d’école des enfants de troupes a été créé en 1922. L’établissement accueille les meilleurs élèves du primaire au Sénégal et dans la sous-région.


L’école compte actuellement 472 pensionnaires dont le tiers est constitué d’étrangers de quatorze nationalités.


AKS/PON