Au lycée Ahmadou Ndack Seck, une candidate au baccalauréat pique une crise d’épilepsie pendant une épreuve
APS
SENEGAL-EDUCATION-DIVERS

Au lycée Ahmadou Ndack Seck, une candidate au baccalauréat pique une crise d’épilepsie pendant une épreuve

Thiès, 2 sept (APS) - Une jeune candidate au baccalauréat du centre Ahmadou Ndack Seck de Thiès a été évacuée à son domicile une heure après le début des épreuves, suite à une violente crise d’épilepsie qui l’oblige ainsi à renoncer à la session démarrée mercredi.

La candidate, en proie à une crise d’épilepsie en salle, a dû interrompre l’examen pour être ramenée chez elle par ses parents, a indiqué Abdoulaye Ndiaye, censeur de cet établissement.
 
"Elle a subi cette crise une heure après le démarrage des épreuves’’, a-t-il dit, précisant que les crises d’épilepsie sont récurrentes chez la jeune fille. 
 
Comme pour les anticipés de philosophie, l’aspect sanitaire occupe une place importante dans l’organisation du baccalauréat général, en lien avec la pandémie de covid-19. 
 
Un tour dans deux salles d’examen a permis de constater le démarrage effectif des épreuves et le respect des gestes barrières. 
 
Les épreuves ont démarré avec un léger retard de 15 minutes, dû selon M. Ndiaye à un déficit de surveillants qui devaient être au nombre de deux par salle. 
 
Le centre Ahmadou Ndack Seck accueille 1.223 candidats dont 653 filles. Selon le censeur, 72 absents ont été recensés, parmi lesquels 33 filles.
 
Au centre du lycée Malick Sy, les épreuves du bac ont démarré à l’heure, sans encombre, pour ses 1.387 candidats, a noté son proviseur Ahmadou Lamine Badji. 
 
Là également, le dispositif de lavage des mains est de rigueur, et aucune dérogation n’est accordée s’agissant du respect des règles sanitaires, avant toute entrée en salle, a soutenu M. Badji. 
 
Tout comme au lycée Ahmadou Ndack Seck, les candidats s’asseyent à un par table, et sont tenus de porter un masque, ainsi que les surveillants. 
 
Pour le baccalauréat 2020, l’académie de Thiès compte 26.248 candidats, dont 14.387 filles, soit 54,81% des effectifs et 11.861 garçons (45,18%), avait récemment indiqué la secrétaire générale de l’inspection d’académie, Ndèye Khady Sow Diop. Ils sont répartis entre 65 centres, dont cinq centres secondaires et 81 jurys. 
 
Des effectifs en légère baisse par rapport à 2019 où ils étaient 26.548 candidats, une situation qui s’explique par le retrait de certaines candidatures libres, selon Khady Sow Diop. En 2018, Thiès comptait 25.542 candidats au Baccalauréat.

MF/ADI/BK/ASG