Formation aux métiers portuaires : vers la signature d’une convention entre l’UAM et le PAD
APS
SENEGAL-UNIVERSITE-PARTENARIAT

Formation aux métiers portuaires : vers la signature d’une convention entre l’UAM et le PAD


Saly-Portudal (Mbour), 9 août (APS) - L’Université Amadou Mahtar Mbow (UAM) de Diamniadio envisage de signer une convention de partenariat avec le Port autonome de Dakar (PAD) pour la formation aux métiers portuaires, a annoncé son recteur-coordonnateur, le professeur Oumar Guèye.
 
Cette convention sera à l’image de celui déjà signé avec le nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) pour les métiers aéronautiques et aéroportuaires, selon le professeur Guèye.
 
"Nous voulons signer cet accord pour que nous puissions former des licences et des masters professionnels sur la gestion portuaires et aéroportuaires", a-t-il indiqué dans un entretien avec l’APS, en marge d’un atelier sur la stabilisation des maquettes de formation de l’UAM, ouvert mercredi à Mbour.
 
Prévu pour se poursuivre jusqu’à samedi, cet atelier a été financé par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID).
 
Selon le recteur-coordonnateur de l’Université de Diamniadio, la convention signée avec l’AIBD va dans le sens de faire en sorte que l’Ecole supérieure de maintenance aéroportuaire, aéronautique et portuaire soit un pôle qui accompagne cet aéroport avec la mise en place d’un centre de maintenance.
 
"Ainsi, nous allons faire en sorte que nos laboratoires soient des ateliers de travail", les ateliers de l’AIBD devant être appelés à recevoir "nos étudiants et nos enseignants pour la recherche et la formation dans les métiers aéroportuaires", a dit le recteur-coordonnateur de l’UAM.
 
Il signale que les métiers aéroportuaires ou portuaires ne se limitent pas seulement à l’aviation et au pilote. Il y a aussi les personnels de bord, tout ce qui est maintenance, restauration, billetterie, entre autres services auxquels l’UAM va former.
 
"C’est un partenariat très fort et tout notre projet dans ce sens a été conçu en rapport avec les compétences qui sont sur place", a expliqué le professeur Oumar Guèye.
 
L’atelier de Saly-Portudal (Mbour, ouest) permettra aux participants d’échanger sur la conception d’une maquette LMD (Licence-master-doctorat), de stabiliser les contenus du profil partagé des étudiants de l’UAM, a-t-il renseigné.
 
Ils auront aussi à finaliser les maquettes de formation pour les différentes structures des cycles L1, L2 et L3, d’élaborer les maquettes d’activités de services à la communauté et de finaliser les cahiers de charges pour les commandes du matériel scientifique de l’UAM.
 
 
 


ADE/MD/BK