Un projet d’appui à la protection des enfants vise 760 mille écoliers
APS
SENEGAL-EDUCATION

Un projet d’appui à la protection des enfants vise 760 mille écoliers

Kaffrine, 16 nov (APS) - Le Projet de renforcement de l’appui à la protection des enfants dans l’éducation au Sénégal (RAP), officiellement lancé vendredi à Kaffrine, devrait toucher 760 mille enfants âgés de 3 à 18 dont 10000 déscolarisés.
 
Le RAP "va toucher 760 mille bénéficiaires âgés de 3 à 18 ans dont 10000 enfants déscolarisés. Les enfants scolarisés sont inscrits dans 1600 structures du préscolaire, de l’élémentaire et du moyen et dans 100 daraas", a précisé le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam.
 
Il s’exprimant lors de la cérémonie de lancement, en présence de l’ambassadrice du Canada au Sénégal, Lise Filiatrault, de représentants de l’UNICEF, du gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly, d’élus locaux et d’acteurs de l’éducation.
 
Le projet RAP, a expliqué le ministre, "vise à renforcer la protection des enfants dans le système éducatif", et se traduira par la construction et la réhabilitation de 243 ouvrages annexes dans les écoles (blocs d’hygiène, murs de clôture), la création de 530 espaces amis des enfants, 25 salles polyvalentes, 385 bancs maçonnés.
 
De même, 1000 arbres seront plantées et 25 cours d’établissements terrassés dans la mise en œuvre du Projet de renforcement de l’appui à la protection des enfants dans l’éducation au Sénégal, d’un "montant total de 10,5 millions de dollars canadien soit environ 4 milliards 600 millions de francs CFA".
 
Selon M. Thiam, "ce projet constitue une importante contribution de la coopération canadienne dans la mise en œuvre de la politique éducative’’ du Sénégal, à travers le Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (PAQET), qui vient d’être mis à jour pour la période 2018-2020.
 
"À travers ses objectifs et ses résultats attendus, ce projet est parfaitement aligné à ce programme sectoriel (...)’’, a-t-il indiqué.
 
Il s’agit selon lui "d’assurer une amélioration sensible des environnements physiques d’apprentissage des enfants et des jeunes par la promotion et l’instauration d’espaces d’apprentissage protecteurs sans violence", notamment en créant des "activités de sensibilisation, de prévention et de protection des enfants".
 
Dans cette perspective, la région de Kaffrine va bénéficier de 32 ouvrages annexes, deux espaces amis des enfants, 16 bancs maçonnés et 129 plantations d’arbres, a annoncé Serigne Mbaye Thiam.
 
Au total, a ajouté le ministre de l’Education nationale, "164 structures allant du préscolaire au moyen seront touchées avec 79973 filles et garçons âgés de 3 à 18 ans dans la région de Kaffrine".
 
Le RAP va concerner les régions de Matam, Sédhiou, Kaolack, Kaffrine, Kolda, Kédougou, Tambacounda et Ziguinchor.
 

MNF/BK