114 tonnes de conserves de poissons aux cantines scolaires de huit régions
APS
SENEGAL-JAPON-EDUCATION-COOPERATION

114 tonnes de conserves de poissons aux cantines scolaires de huit régions

Thiès, 8 mars (APS) - L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Tatsuo Arai, a remis symboliquement vendredi au sous-préfet de l’arrondissement de Thiès Sud, Youssou Faye, un lot de 114 tonnes de conserves de poissons, offert par son pays à des cantines scolaires de huit régions du pays.
 
La donation est constitueé de maquereaux en conserves d’un coût de 1,3 milliards de francs CFA, a noté l’ambassadeur du Japon, lors d’une cérémonie devant les entrepôts du Commissariat à la sécurité alimentaire (CSA) à Thiès. 
 
La Secrétaire générale du ministère de l’Education nationale, Ndèye Khady Diop Mbodji, et des représentants du CSA, de l’Académie de Thiès, entre autres, ont asssité à cette rencontre. 
 
Ce don s’inscrit dans le cadre d’un projet de cantines scolaires initié au Sénégal en 2015 par le Programme alimentaire mondial (PAM), et appuyé par le Japon, a relevé Tatsuo Arai. 
 
Le sous-préfet Youssou Faye a salué l’appui ‘’constant’’ du Japon au Sénégal dans le domaine de l’éducation et dans d’autres secteurs. 
 
Le lot ira à 106.000 élèves du primaire, a dit Léna Savielli, représentante résidente du PAM. Elle a salué la ‘’générosité’’ du gouvernement japonais, notant que ces boites de conserves permettront d’’’amener les enfants à l’école, surtout les filles, dans les zones défavorisées’’. 
 
Quelque 900 écoles de huit région du pays bénéficieront de ces denrées riches en protéines. 
 
Il s’agit des régions de Fatick, Kaolack, Kaffrine, Tambacounda, Kédougou, Sédhiou, Kolda et Ziguinchor, selon Abdoulaye Faye, chargé du programme ‘’Soutien à l’alimentation scolaire’’ au PAM.
 
Ndèye Khady Mbodji a, à son tour souligné l’ ‘’importance capitale’’ de la politique d’alimentation scolaire du gouvernement, dans la lutte contre l’abandon scolaire, la santé des enfants, les conditions de travail et la réussite scolaire. 
 
Le pays compte, à ce jour, 1.400 cantines scolaires, a-t-elle dit, précisant que le gouvernement a ‘’mis le focus sur les zones rurales où le besoin se fait le plus sentir’’. 
 
Elle relève toutefois, qu’un ’’maillage’’ du pays est envisagé, suite à l’annonce par le chef de l’Etat, lors de la campagne électorale, du lancement en 2020, d’un ‘’programme d’envergure’’ de cantines scolaires.

ADI