Ziguinchor : le téléthon pour la construction d’un service d’accueil des urgences a mobilisé près de 82 millions (directeur)
APS
SENEGAL-SANTE-FINANCEMENT

Ziguinchor : le téléthon pour la construction d’un service d’accueil des urgences a mobilisé près de 82 millions (directeur)

Ziguinchor, 8 juin (APS) - Le téléthon organisé en juin 2018 par le centre hospitalier régional de Ziguinchor (sud) a permis de récolter près de 82,5 millions de francs CFA affectés à la construction d’un service d’accueil des urgences dans cet établissement hospitalier, a révélé mardi son directeur sortant Martial Coly Bop.

En juin 2018, M. Bop avait organisé un appel de fonds via un téléthon pour mobiliser des ressources nécessaires à la construction d’un service d’accueil des urgences et d’un logement pour les médecins dans le but de réduire les évacuations sanitaires sur Dakar.
 
Trois années plus tard, Martial Coly Bop a convié les partenaires sociaux de cet établissement hospitalier pour faire le point sur les fonds mobilisés.
 
"Il est de notre devoir de rendre compte aux populations. C’est un exercice de transparence. Nous avions une prévision de 800 millions. Au cours du téléthon, nous avons comptabilisé 331 millions de promesses de dons. Au finish, nous avons recouvré près de 82,5 millions FCFA", a-t-il annoncé.
 
Sur le départ, le directeur de l’hôpital régional de Ziguinchor a tenu à "faire le point" sur le téléthon avant de quitter son poste.
 
"L’objectif premier était la construction d’un service d’accueil des urgences modernes et bien équipé. Nous avions lancé un marché de 107 millions de francs CFA, mais ce que nous avions dans le cadre du téléthon ne couvrait pas le montant du marché", a-t-il précisé. 
 
Il n’empêche, le service d’urgence de l’hôpital régional de Ziguinchor "est construit à 98%", a fait valoir Martial Coly Bop.
 
"Le nouveau service d’urgence est presque réalisé. Il nous reste quelques commodités et installations en électricité pour finaliser le bâtiment (…) une partie des ressources a servi à payer la main d’œuvre et les frais bancaires", a expliqué le directeur sortant de l’hôpital régional de Ziguinchor.
 
"Les ressources étaient gérées par l’agent comptable, mais pour faire un décaissement, il faut la présence et la signature d’un représentant de la communauté", a signalé M. Bop.

MTN/BK/ASG