Ziguinchor : la fin du Ramadan célébrée par la CMS et l’AEMUZ
APS
SENEGAL-RELIGION-UNITE-APPEL

Ziguinchor : la fin du Ramadan célébrée par la CMS et l’AEMUZ

Ziguinchor, 25 juin (APS) – L’Association des étudiants musulmans de l’Université de Ziguinchor (AEMUZ) et la section régionale de la Coordination des musulmans du Sénégal (CMS) ont procédé dimanche à Ziguinchor (sud) à la prière de l’Aïd-el-Fitr marquant la fin du ramadan, a constaté l’APS.
 
Au terrain de Diatir du quartier de Lyndiane, l’Imam Saybatou Yague, représentant régional de la Coordination des musulmans du Sénégal, a dirigé la prière devant une foule nombreuse. 
 
Au quartier Kenyan de Ziguinchor, de nombreux fidèles se sont donnés rendez-vous à la mosquée du quartier éponyme pour effectuer la prière de l’Aïd-el-Fitr sous la conduite de l’Imam Diédhiou.
 
La mosquée de l’Université Assane Seck de Ziguinchor a aussi refusé du monde au cours d’une prière dirigée par l’Imam Abdoul Aziz Niang de l’Association des étudiants musulmans de l’université de Ziguinchor.
 
Dans son sermon l’Imam Niang a surtout déploré la division constaté au sein de la communauté musulmane. "Le monde musulman est caractérisé aujourd’hui malheureusement par la division et la différence de points de vue concernant l’Islam (…) il compte une multitude de groupes, chacun appelant à lui-même au lieu d’appeler à Allah et à son prophète (PSL)", a dit Abdoul Aziz Niang.
 
"La faiblesse a trouvé refuge au sein des musulmans à cause de cette division", a lancé l’Imam Niang. Il a rappelé qu’à l’époque du prophète (PSL), "les compagnons étaient soudés derrière la mise en application des ordres du prophète sans divergences, ceux qui leur donnait cette force de pouvoir faire face aux ennemis de l’Islam".
 
"Allah nous a recommandé d’être une communauté soudée et solidaire", a insisté Abdoul Aziz Niang, citant une partie du Coran où Dieu dit +Et accrochez-vous tous sur la corde d’Allah et ne vous divisez pas+.
 
"Cette corde signifie le Coran et la Sunna. Mais la réalité que nous vivons est aux antipodes de l’ordre établi par l’Islam (…) les causes de cette division trouvent leur source dans le délaissement des enseignements du Coran et de la Sunna", a-t-il souligné.
 
Selon lui, l’unique solution pour remédier à ce problème est de procéder à un retour aux enseignements du Livre d’Allah et la Sunna du prophète (PSL). 
 
L’Imam a bouclé son sermon en invitant les musulmans à promouvoir les valeurs de paix, d’entre-aide, de partage, de solidarité avec un appel direct envers les hommes politiques de conduire leurs activités à la quête du pouvoir dans la paix et la sérénité.

MTN/ASB