Ziguinchor : incinération de 12,6 tonnes de produits impropres à la consommation
APS
SENEGAL-COMMERCE-CONSOMMATION

Ziguinchor : incinération de 12,6 tonnes de produits impropres à la consommation

Ziguinchor, 15 fév (APS) –Près de 13 tonnes de produits impropres à la consommation saisies par une brigade mixte des forces de défense et de sécurité ont été incinérées mercredi à Ziguinchor, a constaté l’APS.

La valeur de ces produits, d’une quantité exacte de 12, 6 tonnes, est estimée à 21 millions de francs CFA. La marchandise a été incinérée lors d’une cérémonie organisée en présence du gouverneur de cette région, Al Hassan Sall.
 
‘’Il s’agit d’un tonnage important de produits impropres à la consommation qui a été saisi par la brigade mixte qui implique plusieurs éléments des forces de défense et de sécurité. Le Premier ministre nous avait demandé de mener une croisade contre la vente de marchandises prohibées’’, a expliqué M. Sall.
 
Accompagné de plusieurs chefs de services régionaux, de la Police, de la Gendarmerie, de la Douane, du Service d’hygiène, des Sapeurs pompiers, ainsi que des responsables du service régional du commerce, Al Hassan Sall a salué le ‘’bon travail’’ de la brigade mixte qui a mené plusieurs opérations dans les trois départements de la région. 
 
‘’Lorsque nous avons fait le point après ces opérations, nous nous sommes rendu compte que la quantité était très importante, s’élevant à plus de 12 tonnes avec une valeur financière estimée à plus de 21 millions’’, a-t-il souligné.
 
Le commissaire aux enquêtes économiques et chef du service régional du commerce, Mactar Samb, précise que ce sont ‘’des produits alimentaires périmés, des médicaments de la rue, des caisses de boisson alcoolisée et non conforme à la vente, ainsi que des vélos qui servaient à transporter ces marchandises illicites’’.
 
Pour le gouverneur de Ziguinchor, l’incinération de ces produits est "une alerte" aux commerçants et aux consommateurs pour dénoncer ces pratiques malsaines.

‘’En tant que représentant de l’Etat et garant de la sécurité, mais aussi de la santé des personnes, nous ne saurons tolérer ces genres de pratiques. Nous sommes déterminés à pousser ceux et celles qui s’adonnent à la vente de ces marchandises impropres à mettre un terme à cela’’, a-t-il ajouté.
 
Il a estimé que la ‘’position géographique particulière’’ de la région de Ziguinchor, limitée au Nord et au Sud par la Gambie et la Guinée Bissau, et bordée à l’Ouest par l’océan Atlantique, ‘’fait que les gens peuvent entrer par des postes non officiels (…) et peuvent même ne pas être des Sénégalais, mais les produits impropres affectent les consommateurs sénégalais’’.

MTN/ASG