Ziguinchor : des musulmans se réjouissent de la condamnation par l’ONU de la colonisation israélienne en Palestine
APS
SENEGAL-DIPLOMATIE-REACTION

Ziguinchor : des musulmans se réjouissent de la condamnation par l’ONU de la colonisation israélienne en Palestine

Ziguinchor, 5 jan (APS) – La communauté "chérifienne" de Darou Salou Chérif et de Darou Khaïry, deux villages de la région de Ziguinchor (sud), s’est réjouie de l’adoption de la résolution 2334 par le conseil de paix et de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU), qui condamne la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens.

 
"Nous magnifions cet acte historique que le Sénégal a posé (…). Depuis plusieurs années, le Sénégal a été l’avocat de la cause palestinienne. Cette résolution est la consécration des engagements de l’Etat sénégalais en faveur de la Palestine", a déclaré Chérif Boun Chamsidine Aïdara, porte-parole du khalife général de la famille Cheikhna Cheikh Mahfouz Aïdara.
 
"En tant que famille religieuse, nous félicitons le président Macky Sall pour son courage et la diplomatie qu’il a mise en œuvre pour convaincre des pays comme les Etats-Unis d’Amérique à adhérer à cette résolution en s’abstenant d’user leur droit de veto", a poursuivi M. Aïdara dans un entretien avec l’APS.
 
Selon lui, la famille de Cheikhna Cheikh Mahfouz Aïdara "garde l’espoir" que cette résolution débouchera sur "la création d’un Etat palestinien libre".
 
Chérif Boun Chamsidine Aïdara salue "le plein investissement des familles religieuses sénégalaises dans la défense de la cause palestinienne".
 
"Heureusement, le président de la République a compris qu’il n’est pas normal qu’un pays continue à coloniser d’autres peuples (…). Nous félicitons le président Macky Sall pour son courage et sa grande diplomatie", a–t-il souligné.
 
Le conseil de paix et de sécurité de l’ONU a adopté vendredi dernier une résolution condamnant la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens.
 
La résolution 2334 a recueilli 14 voix en sa faveur. Elle a ainsi été adoptée, grâce à l’abstention des Etats-Unis. 
 
Cette résolution avait été soutenue par quatre membres non permanents du conseil de paix et de sécurité, à savoir la Nouvelle-Zélande, la Malaisie, le Sénégal et le Venezuela.
 
L’Égypte, qui l’avait proposée dans un premier temps, a demandé un report du vote à la veille de l’examen de la résolution.

MTN/ESF