Ziguinchor : 13 jeunes tués et 6 blessés par des hommes armés
APS
SENEGAL-SOCIETE

Ziguinchor : 13 jeunes tués et 6 blessés par des hommes armés

Ziguinchor, 6 jan (APS) - Treize jeunes ont été tués et six autres blessés dont un grièvement dans une attaque attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC), samedi après-midi près de Boffa, dans le département de Ziguinchor.
 
Partis en brousse à la recherche de bois, ils auraient dépassé la zone tampon séparant les positions de l’armée sénégalaise de celles des combattants du MFDC, mouvement combattant pour l’indépendance de la Casamance depuis 1982.
 
Ils ont été capturés par des hommes armés dans la forêt de Borofaye, située dans les environs de la commune de Boutoupa Camaracounda, avant d’être exécutés.
 
Les corps sans vie se trouvent à la morgue de l’hôpital régional de Ziguinchor, où ont également été acheminés les six blessés graves pour des soins.
 
De nombreux parents se sont rendus dans l’établissement pour s’enquérir de la situation de leurs enfants. Plusieurs autorités locales, dont le maire de Boutoupa Camaracounda, ainsi que diverses autres personnalités sont également venues aux nouvelles.
 
Cette attaque survient au lendemain de la libération de deux combattants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) détenus dans un cantonnement militaire. Ils ont été libérés par l’Armée à la suite d’une médiation initiée par la communauté de Saint Egidio de Rome entre l’Etat du Sénégal et les combattants du MFDC.
 
Ces deux éléments du MFDC appartiendraient au camp de Salif Sadio. Ils ont été libérés suite à un accord signé à Rome en décembre dernier entre l’Etat du Sénégal et la communauté Saint Egidio, selon RFI.

MTN/ASG/PON