L’ASP veut s’investir contre
APS
SENEGAL-SOCIETE

L’ASP veut s’investir contre "toutes les formes de violence’’ chez les jeunes (DG)

Dakar, 3 sept (APS) - L’Agence d’assistance à la sécurité de proximité, en collaboration avec le Carrefour d’étude et de recherches-action pour le développement et la démocratie (CERADD), compte s’investir dans la lutte contre toutes les formes de violence chez les jeunes.
 
"Vous savez que le CERADD et l’ASP ont mené une étude sur la violence et les faits criminels au niveau des jeunes dans l’espace sénégalais et burkinabè. Pour le cas du Sénégal, cette étude a prouvé que 42% des jeunes qui ont moins de 15 ans sont devenus les acteurs principaux de la violence et de la criminalité. L’ASP est en train de contribuer à la lutte contre la violence par l’entremise de l’engagement civique", a dit le directeur général de l’ASP, Birame Faye.

Il s’exprimait à l’occasion d’un atelier de restitution des résultats de la recherche sur "Jeunesse stratégie de résilience à la violence et à la criminalité en Afrique de l’Ouest", ouvert ce mardi à Dakar.
 
Birame Faye a rappelé que les agents de sécurité de proximité "ne font qu’assister les forces de défense et de sécurité", promettant que "les résultats de cette étude seront transmis aux autorités étatiques."
 
Le directeur exécutif du CERADD de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint Louis, professeur Babaly Sall, s’est quant à lui dit "satisfait de l’exécution de cette mission". Il a proposé "l’introduction de nouveaux modules dans les universités sénégalaises", de façon à "former les jeunes sur la prévention de la criminalité et de la violence".
 
Cette étude du CERADD, réalisée en collaboration avec l’ASP, est financée par le Canada à travers le Centre de recherche pour le développement international (CRDI). 

CGD/ASG/BK