Vers le lancement d’un projet d’une cuisine respectueuse du climat
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Vers le lancement d’un projet d’une cuisine respectueuse du climat

Louga, 03 juin (APS) - Le Sénégal va lancer le 17 juin un projet de promotion d’une cuisine respectueuse du climat afin de réduire la désertification, la coupe de bois et lutter contre les effets des changements climatiques, a appris de l’APS de son coordinateur exécutif, Mamadou Bachir Kanouté.
 
’’Notre pays a initié le projet de Promotion d’une cuisine respectueuse du climat qui va consister à renforcer la production et la commercialisation des foyers améliorés pour changer les comportements liés à la cuisson’’, a-t-il dit.
 
S’exprimant lors d’une conférence de presse, M. Kanouté a précisé que ce projet permettra de réduire la désertification, la coupe de bois et de lutter contre les effets des changements climatiques.
 
L’initiative est financée par le Fonds vert pour le climat et sa mise en œuvre est coordonnée par la Coopération allemande GIZ au Sénégal. L’ONG Enda Ecopop est chargé de son exécution.
 
Le projet va durer 5 ans (2021-2025) et sera mis en oeuvre dans cinq régions : Thiès, Louga, Matam, Tambacounda et Kédougou. 
 
Selon une étude d’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), environ 86% de la population rurale dépend du bois pour ses besoins domestiques en énergie.
 
’’Nos modes de cuisson favorisent la coupe de bois et à Louga, nous sommes presque à la lisière du désert qui est en train d’avancer. Avec ce programme, nous allons soutenir la croissance de la vente des foyers améliorés et contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)’’a dit Kanouté.
 
Le lancement national du projet prévu à Dakar le 17 juin se tiendra en même temps dans toutes les régions du Sénégal sous forme d’atelier avec les acteurs concernés par les problématiques de cuisson.
 
’’Cela nous permettra de décliner les différentes activités du projet, d’être à l’écoute des acteurs afin de voir les éléments clés qui pourront être pris en compte pour améliorer la mise en œuvre du projet’’, a-t-il expliqué.
 
M. Kanouté est par ailleurs revenu sur la 4ème édition du Prix d’excellence du leadership local (PELL) lancé le 6 mai dernier.

L’initiative dont la première édition a démarré en 2018 s’adresse aux journalistes, aux universitaires-chercheurs, aux collectivités territoriales dans six catégories.
 
Il s’agit entre autres des catégories ’’participation et l’engagement citoyen’’, ’’transparence et reddition des comptes’’, ’’inclusion l’égalité et l’équité’’, ’’solidarité avec les communautés vulnérables’’, ’’territorialisation des politiques publiques’’. 
 
La plateforme de soumission en ligne sera ouverte à partir de ce lundi jusqu’au 26 juillet.
 
A l’issue de cette étape, les cinq meilleurs dans chaque catégorie seront sélectionnés et invités à présenter devant un public leurs travaux du 21 au 22 septembre. 
 
Après une évaluation citoyenne et un vote du public par sms, les trois meilleurs de chaque catégorie vont recevoir leurs trophées dans la semaine du 10 octobre, selon M. Kanouté.
 
Mamadou Bachir Kanouté a également fait part de la volonté d’Enda Ecopop d’ouvrir, prochainement, un bureau à Louga. 
 

SK/OID