Finalisation du processus du nouveau droit de la fonction publique (PR)
APS
SENEGAL-ADMINISTRATION

Finalisation du processus du nouveau droit de la fonction publique (PR)

Dakar, 5 août (APS) – Le Chef de l’Etat, Macky Sall, a dit lundi avoir finalisé le processus d’élaboration du nouveau droit de la fonction publique et du code de déontologie général des agents publics, en vue notamment de "valoriser les compétences et d’améliorer la productivité" des agents de l’Etat.
 
"J’ai finalisé le processus d’élaboration du nouveau droit de la fonction publique et d’un code déontologie général des agents publics afin de valoriser les compétences et d’améliorer la productivité des agents publics de l’Etat, des collectivités territoriales ([...]", a-t-il déclaré, lors de la cérémonie de lancement officiel du Programme d’appui à la modernisation de l’administration (PAMA).
 
Le président Sall a également annoncé la fin du processus d’élaboration du plan stratégique d’harmonisation soutenable des rémunérations dans le secteur public qui s’inscrit dans cette dynamique.
 
"Notre administration doit s’apprivoiser l’excellence et être aux meilleurs standards en terme de qualité de services rendus, de coût et d’efficacité mais également de productivité et de motivation des agents publics", a dit le chef de l’Etat.
 
Macky Sall a appelé les acteurs de l’administration à se focaliser sur "le but ultime de notre dynamique de réforme" qui, selon lui, est de parvenir à une doctrine de transformation durable et qui s’articule autour d’une administration en mode fast-tract.
 
Le chef de l’Etat a souligné l’importance de consolider les avancées réalisées par l’administration sénégalaise et d’accélérer les réformes de la phase 2 du Plan Sénégal émergent (PSE), en vue d’accompagner les projets de changements qui devront catalyser la transformation de l’économie sénégalaise.
 
Dans cette perspective, le président Sall a souligné "l’impératif d’accélérer l’application effective de toutes les directives issues des décisions du premier forum national de l’administration".
 
 "Il s’agit notamment de procéder à un audit général des structures et des procédures dans tous les départements ministériels […]", a-t-il expliqué.
 
"Il s’agit également de développer l’administration électronique, d’actualiser dans les meilleurs délais le schéma directeur de l’administration publique […]", a-t-il poursuivi.
 

DS/ASG/BK