Vers la réalisation d’un plan cadastral national (responsable)
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-AMENAGEMENT

Vers la réalisation d’un plan cadastral national (responsable)

Thiès, 11 jan (APS) - Le cadastre national travaille à la modernisation de son parc informatique et topographique, perspective qui lui permettrait de réaliser un plan cadastral national, a annoncé, mercredi, à Thiès, le chef de la section des travaux de base à la Direction du cadastre, Cheikh Camara.
 
Selon M. Camara, l’alimentation des bases de données ainsi que leur mise à jour continue constituent autant de "défis à relever pour une maitrise et la sécurisation des données cadastrales".
 
De cette manière, un bon plan cadastral permet "une meilleure maitrise" de la fiscalité foncière, des propriétés bâties et non bâties ainsi que des données parcellaires, a-t-il souligné.
 
Cheikh Camara s’entretenait avec des journalistes, en marge de travaux pratiques portant sur la réalisation d’un plan cadastral de la commune de Thiès (ouest) à l’aide d’un drone topographique, une activité à laquelle avaient pris part 49 étudiants de la filière ingénieur géomètre-topographe de l’UFR Sciences de l’ingénieur (SI) de la capitale du rail.
 
Cette méthode "a un intérêt pratique pour la formation", en ce qu’elle permet aux étudiants d’appréhender l’environnement de cette nouvelle technologie qu’est le drone topographique, a expliqué le chef de la section des travaux de base à la Direction du cadastre. 
 
La réalisation de ce plan cadastral – il concerne deux sections de 132 hectares dans le quartier de Thiès None - va ainsi déboucher sur la mise à disposition de "données fiables" pour des projets d’aménagement d’intérêt général, a expliqué Cheikh Camara.
 
Il a annoncé que cette expérience sera étendue à l’ensemble des agglomérations du Sénégal, en vue d’arriver à la mise place d’un plan cadastral national.
 
A ce jour, ce drone n’a été expérimenté que dans le département de Rufisque (Bargny, Diamniadio, Sébikotane), a signalé M. Diouf.
 
Le drone acquis par Direction générale des impôts et domaines (DGID) devrait permettre la réalisation d’un plan cadastral national "à un temps réduit", a-t-il assuré.
 
Dans cette perspective, les collectivités locales, en collaboration avec les techniciens des services du cadastre, des domaines et de l’urbanisme, doivent mieux s’impliquer afin d’arriver à "une bonne maitrise des données foncières de leurs localités",a ajouté M. Diouf. 
 
Le chef bureau régional du cadastre de Thiès a en outre rappelé que le géomètre-topographe est au début du développement d’une ville ou d’un territoire.
 
"Il réalise les tracées des routes, des autoroutes, ainsi que les plans d’habitation des populations, en délimitant les maisons", a expliqué Aliou Diouf.
 
BD/BK