Vente de téléviseurs : des commerçants bénissent le bon parcours des Lions
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SOCIETE

Vente de téléviseurs : des commerçants bénissent le bon parcours des Lions

Dakar, 27 jan (APS) - La fièvre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017, qui s’est emparée de nombreux ménages sénégalais à la faveur du bon parcours des Lions du football, semble générer de bonnes affaires pour de nombreux vendeurs et réparateurs de télévision.
 
Dans les allées de certains marchés de Dakar, dont ceux de Grand-Yoff et Liberté 6, plusieurs marchands et réparateurs de télévision se frottent les mains.
 
Ils parlent volontiers du rendez-vous africain du football comme d’une période bénie pour leurs activités pas toujours florissantes sans ce genre d’évènements, de l’aveu de plusieurs réparateurs par exemple.
 
"La vente de postes de télévision marche très bien, puisqu’avec la Coupe d’Afrique des nations, chacun veut se procurer une télévision pour suivre les matchs à l’aise, surtout les pères de famille", constate Sadibou Dièye, un vendeur de matériel électronique au marché de Grand-Yoff. 
 
"Il y a beaucoup de gens en colocation avec des personnes dont ils ignorent jusqu’au nom quelquefois. C’est peut-être la raison pour laquelle ils préfèrent acheter un poste de téléviseur pour suivre les matches de la CAN sans avoir besoin de taper toujours à la porte de leurs voisins", analyse ce marchand.
 
Il dit constater une "augmentation de la demande depuis l’approche de la CAN, en comparaison des mois précédents, car c’est très rare maintenant de faire plus de deux jours sans qu’on vende un poste de télévision".
 
"Je pense que si le Sénégal continue sur la même lancée au Gabon, ça ne fera que du bien à nos affaires, car nous avons constaté une augmentation de la clientèle qui influe positivement sur la vente des téléviseurs", note également Samba Sakho, un vendeur de matériel électronique à côté du carrefour de Liberté 6.
 
Il avoue que les affaires "marchent bien en ce moment", une bonne période qu’il lie à l’engouement des Sénégalais pour le football en général, et la CAN 2017 en particulier.
 
Samba Sakho ajoute que "chaque père de famille aimerait avoir un téléviseur chez lui pour satisfaire ses enfants souvent fans de Sadio Mané ou de Diao Keïta Baldé", deux des attaquants-vedettes des Lions du football.
 
En conséquence, "la CAN a une influence positive" sur les ventes de téléviseurs, les férus du ballon ne voulant, dit-il, rien manquer de la CAN, ce qui contribue à la bonne marche de ce business.
 
Même emballement du côté des réparateurs de télévision, comme Abdou Sylla, trouvé dans son atelier à Liberté 6.
 
"Nous souhaitons vraiment que l’équipe nationale du Sénégal continue ses sorties victorieuses, parce qu’il y va de notre bien, puisqu’on nous sollicite de plus en plus pour la réparation des téléviseurs".
 
"Vous voyez, a-t-il dit en montrant des téléviseurs empilés dans son atelier, j’en ai quatre à réparer aujourd’hui. Pour dire vrai, on n’a plus de temps pour la palabre. Nous avons maintenant du travail à faire".
 
Comme on pourrait s’y attendre, la fièvre de la CAN s’impose surtout aux foyers. 
 
"Je suis obligée de réparer ma télé pour éviter que mes enfants aillent encombrer les salons de mes voisines, car je sais qu’il sera très difficile de les retenir surtout quand le Sénégal joue", témoigne Amy Lô, une mère de famille venue retirer son téléviseur chez le réparateur du coin.
 
Mme Lô estime que "la télé est une priorité ces temps-ci", compte tenu de l’intérêt des enfants pour la CAN, ce qui fait que disposer d’un téléviseur en cette période est "le meilleur moyen de les retenir à la maison".
 
"C’est pourquoi je me fatigue pour réparer mon téléviseur", ajoute cette ménagère qui paraît plus intéressée par la régulation des sorties de ses enfants en profitant de la CAN.


DS/BK/ESF