Vélingara : la désignation d’un nouveau chef de village à Sinthiang-Saby  met fin à un vide de près d’un an
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES

Vélingara : la désignation d’un nouveau chef de village à Sinthiang-Saby met fin à un vide de près d’un an

Dakar, 9 fév (APS) - Un nouveau chef de village vient d’être installé à Sinthiang-Saby, dans le département de Vélingara (sud-est), au terme d’une consultation et d’une médiation menées depuis près d’un an, à la suite de dissensions nées d’une bataille de légitimité entre la famille du fondateur historique du village et le précédent chef, a-t-on appris de source associative.
 
‘’Depuis le décès de l’ancien chef de village, le 19 mars 2020, cette localité de la commune de Kandia, située au nord-ouest du chef-lieu de département, était sans chef de village’’, rappelle un communiqué de l’Association internationale pour Médina-Mary.
 
Les membres de cette association travaillent au développement socioéconomique du terroir du même nom, situé en Haute-Casamance, dans le département de Vélingara.
 
La nomination du nouveau chef de village de Sinthiang-Saby met fin à une période caractérisée depuis les années 1990 par une ingérence étrangère dans le choix de ses chefs, selon le communiqué.
 
‘’Les ‘faiseurs de chefs’ et leurs alliés locaux avaient tout fait pour bloquer la procédure de nomination d’un chef de village, rejetant toutes les médiations de l’administration territoriale’’, affirme la même source.
 
Elle ajoute qu’‘’en 2015 et 2016, la famille du chef de village décédé et ses partisans du pays voisin s’étaient même violemment opposés à la construction de la nouvelle mosquée à la place publique du village, faisant valoir que le seul lieu de culte de la localité devrait être celui qu’ils ont édifié dans leur concession’’.
 
‘’Les chefs de village et les populations de la zone nord-ouest de Vélingara ont salué unanimement le rétablissement de la famille du fondateur du village dans ses droits, en confiant à son fils aîné de 72 ans les rênes de la localité’’, assure le communiqué.
 
Il rappelle que le village de Sinthiang-Saby, appelé aussi Sandaga, a été fondé en 1954 par le chérif Karamba Haïdara. Il compte une population de quelque 1.000 habitants.


BK/ESF