VBG : des enseignantes engagées dans la sensibilisation à Kaolack
APS
SENEGAL-GENRE

VBG : des enseignantes engagées dans la sensibilisation à Kaolack

Kaolack, 2 mars (APS) – Les membres du Réseau des femmes enseignantes de la commune de Kaolack (centre) ont réitéré leur engagement à sensibiliser davantage sur la nécessité de faire cesser les violences basées sur le genre.
 
"Nous sommes constamment confrontées à des violences telles que le viol, et d’autres formes d’agression. Des femmes sont battues et les enfants ne sont pas épargnés. Etant femmes éducatrices, nous avons décidé d’agir à travers la sensibilisation pour faire régresser ces violences", a notamment assuré dimanche, Aïda Mbodj, présidente dudit réseau à l’issue d’une randonnée pédestre de ses membres dans les rues de Kaolack.
 
Le Réseau des femmes enseignantes de Kaolack a jugé nécessaire de faire une randonnée pédestre pour sensibiliser les populations sur les violences basées sur le genre dans le but de contribuer au recul de ce phénomène", a-t-elle expliqué à l’APS.
 
Elle a souligné que le message transmis aux populations consiste à dénoncer ces violences, notamment celles de l’ombre, estimant que beaucoup de femmes souffrent en silence en raison de préjugés sociales.
 
"Nous avons bénéficié de renforcement de capacités nous ayant permis d’être outillées en termes d’apprentissage dans les classes afin de sensibiliser les enfants sur le viol, la pédophilie, la maltraitance, entre autres’’, a fait savoir Aïda Mbodj.
 
La présidente du Réseau des femmes enseignantes de la commune de Kaolack a déploré de manière générale l’absence d’activités d’apprentissage et de sensibilisation sur les dangers des violences basées sur le genre dans le cycle primaire.


AFD/AKS/ASB