Kaolack : Une trentaine d’acteurs formés sur la traite des personnes
APS
SENEGAL- SOCIETE

Kaolack : Une trentaine d’acteurs formés sur la traite des personnes

Kaolack, 9 juin (APS) - Trente acteurs de la justice, des forces de l’ordre et de la société civile ont pris part, mercredi, à Kaolack (centre), à l’ouverture d’un atelier d’information et de renforcement de capacité sur la traite des personnes, a constaté l’APS.
 
"Nous sommes à Kaolack aujourd’hui pour un atelier de renforcement de capacité, édition connaissance de pratiques portant sur l’identification et la protection des personnes, dans le cadre de la lutte contre la traite des personnes", a expliqué Mody Ndiaye, secrétaire permanent de la cellule nationale de lutte contre la traite des personnes. 
 
Cette rencontre de deux jours est organisée par la CNLTP avec l’appui technique et financier de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).
 
"Quand un être humain a tout perdu, il lui reste sa dignité. Si cette personne est victime de la traite des personnes, elle perd aussi sa dignité. La particularité de la traite est que les victimes sont souvent réduites au silence et ne sont pas répertoriées’’, a-t-il fait observer.
 
Il précise que concernant la stratégie, l’Etat du Sénégal a engagé une démarche pluridisciplinaire. Selon lui, la lutte contre la traite des personnes exige une coordination avec tous les acteurs pour pouvoir identifier, protéger les victimes et poursuivre les trafiquants.
 
L’atelier d’information a regroupé des agents des forces de l’ordre, notamment de la police, de la gendarmerie, de la justice et de la société civile.
 
"Cet atelier ambitionne de renforcer les capacités des acteurs locaux de la région de Kaolack sur l’identification et la protection des victimes et migrants, objets de trafic", a expliqué Mody Ndiaye.
 
Revenant sur le choix de la région de Kaolack pour la tenue de l’atelier, Ndiaye souligne que la traite des personnes est une forme de criminalité transnationale. "Ce n’est pas par hasard que nous nous retrouvons à Kaolack qui est une ville carrefour", a-t-il expliqué.


AFD/MNF/MD/ASG