Une stratégie de sécurité de proximité contre
APS
SENEGAL-SECURITE

Une stratégie de sécurité de proximité contre "les nouvelles menaces"

Fatick, 3 juin (APS) - L’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP), de concert avec les communes, va mettre en œuvre une stratégie de sécurité de proximité des territoires pour contribuer à lutter contre "la délinquance et l’avènement des nouvelles menaces", annonce son directeur général, Birame Faye. 

"Pour matérialiser cette stratégie, nous allons élaborer et mettre en œuvre des contrats locaux de sécurité avec toutes les communes et les départements du Sénégal", a-t-il annoncé.

Les autorités administratives et territoriales seront associées à ce processus, "autour d’une table de sécurité", de même que les associations sportives et culturelles (ASC) et religieuses, a-t-il dit à des journalistes, mercredi, en marge d’un atelier de formation en management de la qualité destiné aux 45 chefs d’unités départementales de l’ASP.
 
Dans cette optique, une phase expérimentale est prévue "dès cette année dans quinze communes et quinze départements dont celui Fatick", a indiqué Birame Faye.

"Après les consultations en cours dans ces communes et départements retenus pour la phase-test, nous allons mettre en place les contrats locaux de sécurité pour renforcer le dispositif sécuritaire", en lien avec les forces de police et de gendarmerie, a souligné M. Faye.
 
Selon lui, l’Agence de sécurité de proximité est déjà engagée dans un processus devant lui permettre à terme de "se déployer dans les 557 communes du Sénégal et dans les départements".
 
Le choix porté sur Fatick pour organiser cet atelier de formation sur le Système de management de la qualité (SMQ) selon la norme internationale ISO 9001 V2015, sous l’impulsion du ministère de l’Intérieur, se justifie par la volonté de parvenir à une territorialisation des politiques publiques.

Une démarche qui a pour but d’améliorer l’organisation, le suivi, l’évaluation et l’amélioration de l’efficience et de l’efficacité des activités de l’Agence, de manière à lui permettre d’atteindre ses objectifs spécifiques, indique un document de presse.

Elle a pour objectifs spécifiques d’améliorer la stratégie de sécurité de proximité au niveau des territoires, de satisfaire les besoins en ASP des services utilisateurs et des quartiers.

Selon le document, cette démarche obéit aussi à la volonté d’accroître les capacités opérationnelles et d’autonomisation financière de l’Agence et d’améliorer sa visibilité.
 
Cet atelier de formation en management de qualité prend fin vendredi.

La cérémonie officielle d’ouverture de la rencontre a été présidée par la gouverneure de la région Seynabou Guèye.

Créée en 2013, l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP) est au fil des années devenue "un modèle" à travers la sous-région et dans le monde, selon Birame Faye.

Elle compte dix mille jeunes, engagés civiques et volontaires.

AB/BK/ASG