Thiès : Une
APS
SENEGAL-SOCIETE

Thiès : Une "légère baisse" des accidents et des incendies notée cette année (Sapeurs)

Thiès 4 mai (APS) - Les accidents de la route et les incendies ont "légèrement baissé" cette année dans la région de Thiès, a indiqué samedi, le capitaine Diène Ngom, commandant la 21-ème compagnie de Sapeurs-pompiers.
 
"Avec les sensibilisations que nous faisons, le nombre d’accidents et d’incendies, a baissé (.) Légèrement par rapport à l’année passée", a dit le responsable.
 
Il s’exprimait en marge d’une séance de don de sang, doublée d’une exposition et d’une sensibilisation, organisée à la Place Mamadou Dia, dans le cadre de la journée nationale des Sapeurs-pompiers. 
 
Le capitaine Ngom qui n’a toutefois pas donné de chiffres sur le nombre d’accidents et de feux enregistrés, estime que la "prise de conscience" a amené les populations à "éviter certains risques". 
 
Dans un souci de prévention, des équipes de sapeurs-pompiers avaient rencontré en 2018, les agents de la sécurité de proximité (ASP), et fait le tour des villages environnants pour sensibiliser les populations sur les accidents de la circulation et autres accidents divers, a-t-il raconté.
 
Les accidents de la circulation restent fréquents dans la région de Thiès, et ceux dus aux motos Djakarta représentent 60% des interventions des Sapeurs-pompiers sur la route, plus particulièrement dans le département, a noté le capitaine Ngom.
 
Pour ce qui est des incendies, en plus des feux d’habitation, la compagnie fait face à des feux de marché. Celui du marché au poisson de Thiès est le plus récent.
 
 Il a relevé que le manque criant de bouches d’incendies noté, a fait l’objet d’un constat de la part des autorités qui sont "en train d’en remédier". Il espère que le problème sera réglé sous peu.
 
Le dispositif de secours de la région est constitué de deux casernes dans le département de Mbour, une caserne à Thiès, une à Tivaouane et une autre à Ngaye.
 
Pour une meilleure prise en compte de l’autoroute Ila Touba qui traverse la région, un détachement est basé à Diamniadio, en plus du centre de secours de Khombole qui est situé beaucoup plus près de cette infrastructure. 
 
La politique du commandement, c’est d’installer d’autres casernes pour "cerner le pays" et prendre en charge la situation, a dit le responsable. Il a annoncé qu’une vingtaine de casernes sont prévues à travers le pays, pour ce faire.

ADI/ASB