Une délégation palestinienne veut empêcher Israël de devenir membre observateur de l’Union africaine
APS
SENEGAL-PALESTINE-DIPLOMATIE

Une délégation palestinienne veut empêcher Israël de devenir membre observateur de l’Union africaine

Dakar, 14 oct (APS) – Une délégation palestinienne a invité, jeudi, à Dakar, les leaders politiques et de la société civile du Sénégal à ‘’faire bloc derrière’’ les dirigeants d’Afrique pour invalider une éventuelle admission d’Israël au sein de l’Union africaine.


Ses membres déclarent avoir effectué une tournée de dix-huit jours en Ethiopie, au Ghana, au Nigeria, en Gambie, avant le Sénégal, au nom de la commission chargée des relations extérieures du Fatah, l’un des partis politiques les plus représentatifs du Parlement palestinien.
 
Le but de la mission est d’empêcher Israël d’être admis comme membre observateur à l’Union africaine, a déclaré Davis Uriel Hyman, le chef de la délégation.
 
‘’Il faut que les peuples africains qui soutiennent la cause palestinienne fassent bloc derrière les chefs d’Etat pour qu’ils refusent l’admission d’Israël au sein de l’Union africaine en qualité de membre observateur’’, a-t-il soutenu lors d’une conférence de presse à Dakar, la dernière étape de la tournée. 
 
Davis Uriel Hyman a fustigé la ‘’pression exercée sur les chefs d’Etat’’ du continent par les autorités israéliennes, qu’il accuse d’exercer un ‘’chantage matériel, économique et médiatique’’ sur l’organisation panafricaine.
 
Kifah Abdalqader, membre de la commission chargée des relations extérieures du Fatah, a dit espérer que le Sénégal, en ce qui le concerne, s’opposera au statut de membre observateur d’Israël au sein de l’Union africaine. ‘’Nous sommes confiants que le Sénégal et beaucoup de pays africains ne seront pas d’accord que l’on divise l’Afrique sur la cause palestinienne, à cause d’Israël’’, espère-t-elle.
 
‘’Si jamais Israël est admis comme membre observateur de l’Union africaine, nous allons miser, dans un avenir proche’’, sur la présidence sénégalaise de l’UA en 2022-2023 pour invalider la décision, a prévenu Mme Abdalqader.
 
Le président sénégalais, Macky Sall, a été désigné par ses pairs du continent pour assurer la présidence tournante de l’institution panafricaine, à partir de janvier prochain.
 
Selon Mame Makhtar Guèye, le vice-président de Jamra, une organisation musulmane sénégalaise, la tournée des responsables palestiniens en Afrique est consécutive à une ‘’décision unilatérale du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, d’offrir sur un plateau d’argent le statut d’observateur de [l’UA] à l’Etat hébreux, qui est (…) un Etat colonialiste, une force d’occupation’’.
 
‘’C’est donc à ce colonisateur’’ que pourrait être ‘’fait ce grand privilège, le statut de membre observateur’’ de l’Union africaine, a ajouté M. Guèye lors de la conférence de presse de la délégation palestinienne.
 
C’est ‘’une décision unilatérale parce qu’il n’y a pas eu de débat. Le président de la Commission de l’Union africaine, de manière autoritaire, a décidé d’octroyer le statut de membre observateur à Israël’’, a-t-il soutenu. 

DS/ESF/MD/ASG