Une convention-cadre pour faciliter l’accès de la diaspora au logement
APS
SENEGAL-HABITAT

Une convention-cadre pour faciliter l’accès de la diaspora au logement

Dakar, 10 août (APS) - Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur et la Société d’aménagement et de gestion (SAGE) ont signé, mardi, à Dakar, une convention-cadre de partenariat visant à promouvoir l’accès au logement des sénégalais de la diaspora, a constaté l’APS.
 
’’Cette convention entre dans le cadre du programme 100 000 logements destinés à tous les Sénégalais, dont les 20 000 seront mis à la disposition des Sénégalais de la diaspora’’, a dit la ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Me Aissata Tall Sall.
 
Elle s’exprimait lors de la cérémonie de signature de cette convention-cadre entre son département ministériel et la société chargée de réaliser ce projet immobilier qui sera mis en oeuvre à Bambilor, dans le département de Rufisque.
 
Pour Aïssata Tall Sall, l’accès au logement est devenu un enjeu majeur de la politique de développement du gouvernement du Sénégal, alors que les autorités sont appelées à répondre à toutes les interpellations des Sénégalais de l’extérieur concernant le logement. 
 
’’Les procédures dans ce projet seront sécurisées, d’où l’intervention d’un notaire qui pourra garantir l’authenticité de tous les actes, qui seront passés entre le promoteur et les bénéficiaires ou les demandeurs’’, a déclaré la ministre.
 
La Banque de l’habitat du Sénégal (BHS) sera l’institution financière partenaire dans ce projet, a t-elle indiqué.
 
Dans sa première phase, le programme va mettre à disposition des Sénégalais de l’extérieur 270 villas de type F3 dans un style moderne et confortable. 1 363 terrains nus sont aménagés et prêts à être construits.
 
Selon Touba Sylla, le Directeur général de la Société d’aménagement et de gestion (SAGE), ce projet immobilier sera réalisé dans des conditions de cession qui seront sécurisés et à des prix compétitifs.
 
’’Nous nous engageons à nous inscrire dans un partenariat dynamique et évolutif qui propose, après la cité Diaspora 1 et 2, Diaspora 3 avec une mixité dans la réalisation des unités d’habitation, villas, terrains viabilisés à bâtir et appartements’’, a ajouté M. Sylla.
 
 


 

AT/OID/AKS