Mise au point d’une boite à outils pour prévenir les conflits en zone pastorale
APS
AFRIQUE- ELEVAGE

Mise au point d’une boite à outils pour prévenir les conflits en zone pastorale

Dakar, 11 août (APS) – Le Projet d’appui au pastoralisme et à la stabilité dans le Sahel et la corne de l’Afrique (PASSHA) a développé une boite à outils permettant d’assurer qu’une intervention en zone pastorale prenne en compte la sensibilité aux conflits, a indiqué un expert et analyste des conflits du PASSHA, Koffi Alinon.
 
 
’’Le PASSHA est entré dans sa phase active et a atteint son premier objectif de court terme qui est de développer une boite à outils permettant d’assurer qu’une intervention en zone pastorale prenne en compte la sensibilité aux conflits et renforce la stabilité’’, a-t-il expliqué.

Des équipes du PASSHA ont entamé depuis lundi à Dakar, une deuxième session de formation sur les outils de sensibilité et de prévention des conflits.

L’objectif de la formation est de poursuivre le renforcement de capacités des agents de six projets régionaux d’appui au pastoralisme au Sahel ainsi que des experts et des spécialistes en suivi-évaluation des projets exécutés.

La boite à outils a été développée de manière simple et progressive en concertation avec des équipes du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel qui ont été formées de novembre 2016 à janvier 2017 sur son utilisation, selon Koffi Alinon.

Il a souligné que la boite à outils est testée au cours de plusieurs activités du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel.

’’La boite contient la matrice d’analyse du contexte et des acteurs, le module sur la communication participative ainsi que les référentiels techniques’’, a ajouté M. Alinon.

Le Projet d’appui au pastoralisme et à la stabilité dans le Sahel et la corne de l’Afrique soutient, depuis 2016, les deux projets régionaux d’appui au pastoralisme du continent africain en tenant compte des aspects de stabilisation et de prévention de conflits.

’’Ces deux projets régionaux qui ont également pour but de sensibiliser sur les approches de résilience en milieu pastoral et sur les situations de conflits ne sont cependant pas initialement élaborés pour faire face à des situations de conflits et d’instabilité’’, a dit l’expert de PASSHA.

SDI/OID